ART | EXPO

Ici même

08 Mar - 08 Mar 2008

Le groupe Inextenso a invité plusieurs artistes à réfléchir sur l’espace du livre. Multipliant le techniques et les supports, les propositions des créateurs interrogent le rapport qu’entretient une oeuvre avec son contexte de représentation. L’ensemble de ces projets aboutira à une parution éditoriale.

In extenso
Ici même

Ici même est un projet d’édition mené depuis plus d’un an par l’association In extenso basée à Clermont-Ferrand. Le fruit de cette démarche est un ouvrage de 96 pages composé d’oeuvres de 17 artistes ajoutées à un ensemble d’entretiens.

Poursuivant une dynamique d’exposition nomade menée par l’association jusqu’à aujourd’hui, ce nouveau projet repose sur l’édition d’un livre à la double volonté d’être à la fois l’exposition même, et sa propre archive. Le livre devient dans le même temps le lieu et le catalogue de l’exposition.

La proposition faite aux artistes était de pouvoir, par le biais de l’édition, investir des espaces de leur choix sans contraintes de plausibilité. Pour cela, ils ont eu la possibilité de bénéficier,  entre autres,  de l’aide technique d’un graphiste 3D afin de pouvoir modéliser les espaces. Si certains ont suivi cette piste de travail (Pierre Ardouvin projette une installation dans le musée d’Art Contemporain de Niteroi, Benoît Broisat modélise de mémoire sa ville d’enfance, Delafontaine-Niel investisse le jeu de gestion humaine Les Sims…), d’autres ont préféré questionner l’espace même du livre… dans sa matière (Laurent Tixador et Abraham Poincheval ont fait imprimer des pages de carnet vierge qu’ils vont arracher avant de les relier, reconstituant un carnet qu’ils utiliseront dans leurs prochaines aventures), dans sa tridimensionnalité, dans sa fonctionnalité (Kristina Solomoukha insère un poster)…

Ce livre  a été conçu comme une réelle exposition en proposant dans un premier temps au lecteur de déambuler au travers de ces propositions comme on pourrait le faire dans un espace réel, avant de passer à une seconde partie plus conventionnelle où sont présentés les entretiens  réalisés avec chacun des artistes.

Au travers de ce protocole, il s’agit de questionner la résonnance de l’oeuvre dans son contexte de présentation, mais aussi l’idée de la production d’une oeuvre et de son statut, en permettant aux artistes de projeter leur travail dans n’importe quel espace, qu’il soit dédié ou pas à l’exposition. L’unicité des travaux présentés est également mise en jeu puisque tout en étant reproductible à l’infini, l’ouvrage ne contiendra que des oeuvres uniques et spécialement conçues pour l’édition.

La rencontre commencera à 19H.