ART | EXPO

I am for you

16 Avr - 30 Avr 2016
Vernissage le 16 Avr 2016

A travers son œuvre «I am for you» présentée à la galerie Air de Paris jusqu’au 30 avril, l’artiste américain Ben Kinmont nous invite à prendre le relai de ses œuvres-performances. Chacun de ses projets peut en effet être «réactivé» ce qui lui procure un caractère continu, collectif et donc, d’une certaine manière, politique.

Ben Kinmont
I am for you

L’oeuvre de l’artiste américain Ben Kinmont a cette particularité qu’elle peut être « reactivé” par un visiteur, où et quand il le souhaite. Car, en effet, lorsque Ben Kinmont crée un projet, il le documente puis archive tout ce qui a permis sa réalisation: documents, photos, vidéos, fax, factures, etc. L’artiste fait ensuite une description du projet qu’il consigne dans son livre et décide si, oui ou non, on peut le réactiver.

Si tel est le cas, le visiteur prend alors un prospectus disposé sur une table qui décrit un projet de l’artiste. Il suit les consignes et recrée alors l’oeuvre (envoyer chaque semaine un bouquet de fleurs à une galerie de son choix, mettre en ligne une photo où l’on fait la vaisselle tout en parlant d’art, etc.) tout en archivant chaque élément qui a contribué à sa réalisation.

Ben Kinmont est un artiste né en 1963 à Burlington, qui vit et travaille aujourd’hui en Californie. Il est également éditeur et libraire spécialisé dans les livres rares. Son travail – des actions qu’il documente par l’image, le texte et divers objets – interroge le statut de l’art, la place de l’artiste dans la société et les échanges entre l’artiste et le public. Chacun de ses projets examine les systèmes de valeurs liés aux pratiques artistiques et les possibilités de déplacer ces pratiques hors du champ institutionnel qui leur est habituellement réservé.

Pour l’exposition / performance «I am for you», organisée par la galerie Air de Paris, voici le manifeste que Ben Kinmont a souhaité mettre en exergue:«Nous sommes la sculpture sociale! Ceci est la troisième sculpture! Vous êtes la sculpture pensante!»

«J’aimerais élargir notre conception de la vie. Vous êtes mon ami, mon ennemi, ma sculpture. Nous sommes ici pour expliquer le concept de “Sculpture Sociale”, créé par Joseph Beuys durant les années 1960 ; l’idée est étroitement liée à la conscience et au nationalisme allemands des années d’après-guerre. Comme je suis Américain, mes distorsions de son génie prendront une forme personnelle, exempte d’applications politiques.

J’énoncerai un ensemble d’idées qui étendront la notion de sculpture sociale pour y inclure les aspects intimes et personnels de notre vie, les moments embarrassants, sans adopter l’approche transcendantale d’un chaman, et je montrerai en quoi chacun est aujourd’hui un artiste, sans devoir satisfaire au prérequis d’une société transformée, du Parti vert ou du Parti pour le référendum direct…» Ben Kinmont.

La galerie Air de Paris présente jusqu’au 30 avril l’intégralité de l’archive «I am for you», initiée à New York en 1990, puis activée la même année à Cologne. Elle sera réactivée avec la distribution de quatre textes dans les rues de Paris dans l’après-midi du jour d’ouverture de l’exposition puis au vernissage à la galerie.

Dans l’oeuvre de Ben Kinmont, la terminologie relative à l’archive peut se conjuguer au présent. A travers «I am for you», l’artiste met aujourd’hui – et de nouveau – à l’épreuve son idée de troisième sculpture, de sculpture pensante et nous invite aussi à reconsidérer ce que signifie «Nous sommes une multitude !»