ART | EXPO

Hun-Tun

21 Juin - 07 Sep 2008

Avec obstination, Eric Bourret parcours les paysages naturels pour capter les possibilités plastiques de la puissance tellurique qui s’en dégage.

Eric Bourret
Hun-Tun

Avec obstination, Eric Bourret parcours les paysages naturels pour capter les possibilités plastiques de la puissance tellurique qui s’en dégage. C’est cet idéal qui guide sa photographie. Son immersion dans la nature forge le cadre de ses prises de vue. Le résultat de son implication physique vis-à-vis des éléments implique une image singulière qu’il considère comme des sculptures mentales.

Pour un même sujet, Eric Bourret déclenche du même point de vue six ou neuf prises qu’il superpose manuellement pour obtenir la photographie finale. Les prises de vues peuvent être espacées de plusieurs minutes. Il obtient ainsi une oscillation du sujet photographié et, d’autre part, la saisie qui en résulte capte simultanément l’échelle temporelle humaine et géologique.

La sensation solide ou fluctuante des territoires arpentés tend à désigner le champ d’investigation comme un espace en permanente mutation.
Ce mode opératoire lui permet de se concentrer sur la saisie d’une nature envisagée comme un corps vibratoire. Cet aléatoire provoque une tension qui évacue la saisie photographique comme acte prémédité et brouille les données perceptives pour ouvrir l’horizon aux interprétations métaphysiques.