ART | EXPO

House of One

24 Sep - 04 Jan 2017
Vernissage le 23 Sep 2016

L’exposition « House of One » au Centquatre-Paris dévoile un projet architectural inédit. Un bâtiment conçu par le trio d’architectes Kuehn Malvezzi réunira à Berlin une synagogue, une mosquée et une église chrétienne. L’installation au Centquatre-Paris en présente les plans.

L’exposition « House of One » au Centquatre-Paris présente le projet du trio d’architectes Kuehn Malvezzi. Ces derniers ont remporté le concours international de House of One : un bâtiment qui devrait réunir sous un même toit une synagogue, une mosquée et une église chrétienne d’ici 2018, à Berlin.

Une église, une synagogue et une mosquée sous un même toit

Le projet initialement lancé par la communauté protestante locale a ensuite fédéré trois communautés religieuses de ce quartier berlinois : chrétienne, juive et musulmane. Il s’inscrit sur un emplacement chargé d’histoire, où s’élevait jusqu’aux années 1960 une église de style gothique et où des fouilles archéologiques ont dévoilé en 2007, les fondations de quatre églises. L’idée est d’y construire un édifice cultuel unique qui soit à la fois une église, une synagogue et une mosquée.

L’installation au Centquatre-Paris présente le projet sous la forme d’un plan dessiné en grandeur nature sur le sol de la halle Aubervilliers. Elle permet ainsi d’imaginer précisément la future House of One, en incitant à circuler à travers l’architecture littéralement mise à plat. Les conventions de représentations sont abolies pour leur préférer l’évocation du jeu de la marelle. Comme dans ce parcours fait de cases tracées au sol sur lesquelles des garçons et filles de toutes confessions s’amusent à jeter caillou pour tenter d’aller au ciel, l’installation est une incitation au dialogue entre les différentes religions et cultures.

House of One : un lieu d’échange interreligieux

Aussi révolutionnaire sur le plan architectural que conceptuel, le futur bâtiment mêle des éléments architecturaux caractéristiques des trois religions. Prenant en compte la notion d’échange interreligieux qui le motive, le projet proposé par les architectes Kuehn Malvezzi comprend trois espaces de culte indépendants que relie au centre de l’ensemble une pièce commune. Le dôme et la terrasse panoramique de cette pièce centrale surmontent le bâtiment. A la fois lieu de prière et d’enseignement, House of One est ainsi ouverte aux rencontres et aux événements en commun. Elle constitue une sorte de ville miniature, à la fois peuplée d’habitants différents et identifiable en tant qu’entité unique.