ART | FESTIVAL

Hors pistes 2009

27 Mar - 12 Avr 2009

Hors Pistes choisit des films qui rencontrent de façon décalée le fantôme de la fiction et se confrontent aux réalités du présent. Hors Pistes propose un déplacement des regards.

Hors pistes 2009
Hors pistes 2009

Le Centre Pompidou présente, avec le soutien de l’Agence du court métrage, la 4e édition de Hors pistes, un autre mouvement des images.

Hors Pistes a pour ambition de fédérer certains territoires du cinéma d’aujourd’hui, particulièrement leurs marges et leurs confins. Hors Pistes choisit des films qui rencontrent de façon décalée le fantôme de la fiction et se confrontent aux réalités du présent. Hors Pistes propose un déplacement des regards.

Renzo Martens et le dérangeant Episode 3 : Enjoy Poverty, Dennis Tupicoff et l’étonnant film d’animation Chainsaw, Ila Bêka et Louise Lemoîne qui ont signé à deux mains un film d’architecture déconcertant, Koolhaas Houselife, Artus de Lavilléon et David Ledoux avec leur road-movie à vélo, Le Dernier Voyage de Maryse Lucas, Philippe Terrier-Hermann et sa Dérive mélancolique avec le chanteur du groupe Aaron ou encore JR et son projet inédit 28 Millimètres, Women, Favela Morro da Providência, Rio di Janeiro.

Déployé sur trois week-ends, Hors Pistes propose, parallèlement aux projections de la sélection, trois soirées événements aux couleurs de la transversalité qu’il revendique. Camille, invitée singulière de cette quatrième édition, ouvre Hors Pistes par une performance exclusive, le vendredi 27 mars à 20h30. Le concert attendu de Genesis Breyer P-Orridge, mythique précurseur de la musique industrielle, prolonge le voyage entre images et musiques, le samedi 4 avril, à 20h30. Enfin, la projection de La Classe américaine, de Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette, détournement culte devenu un phénomène du Net, enflamme le week-end du 11 avril.

Hors pistes 2009 en 3 weekends

Weekend 1 – 27, 28, 29 mars
— Soirée d’ouverture à 20h30 (cinéma 1) :
Camille, l’invitée Hors Pistes, transforme le Centre Pompidou en aire de jeux.

— 8 séances, samedi et dimanche (cinéma 2) :
Croisement, dimanche à 17h30 (petite salle).
Avec les réalisateurs invités et Émeric de Lastens, enseignant et historien du cinéma.

— Événement, samedi 28 mars à 17h30 (cinéma 2) :
Stop Making Sense (Usa / 1984 / 88’), de Jonathan Demme.
Séance exceptionnelle, choisie par la chanteuse Camille.

Weekend 2 – 3, 4, 5 avril
— 8 séances, vendredi, samedi et dimanche (cinéma 2)

— Collision, samedi à 17h30 (petite salle) :
« Art et Nature, glissement progressifdu territoire… », animée par Bénédicte Ramade.

— Croisement, dimanche à 17h30 (petite salle) :
avec les réalisateurs invités et Émeric de Lastens, enseignant et historien du cinéma.

— Événement, samedi 4 avril à 20h30 (grande salle) :
Porjection-concert de Genesis Breyer P-Orridge et Thee Majesty, précédé du film La Balade de Genesis et LadyJaye de Marie Losier.
en collaboration avec les Spectacles vivants du Centre Pompidou.

Weekend 3 – 10, 11, 12 avril
— 8 séances, vendredi, samedi et dimanche (cinéma 2).

— Collision, samedi à 17h30 (petite salle) :
« Repenser l’action culturelle », projection-discussion organisée par l’Agence du court métrage.

— Croisement, dimanche à 17h30 (petite salle) :
avec les réalisateurs invités et Émeric de Lastens, enseignant et historien du cinéma.

— Événement, le samedi 11 avril à 20h (cinéma 2) :
La Classe américaine, de Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette, en leur présence.
Pour l’occasion, Jacky Goldberg, journaliste aux Inrockuptibles, propose une sélection des meilleursdétournements du Net-artiste Mozinor et déchiffre le phénomène.