PHOTO

Hors les murs

Olivier Sévère présente à nouveau à la galerie Baumet-Sultana ses objets-sculptures aux apparences trompeuses. Son exposition intitulée «Hors les murs» est une réflexion humoristique sur la plasticité et la matérialité de l’objet de consommation, et sur son devenir art. 

Les apparences sont trompeuses chez Olivier Sévère qui se joue des formes et des matières pour surprendre et amuser.  De la rue à la galerie il n’y a qu’un pas que l’artiste franchit avec poésie et humour. Des objets et du mobilier urbains sont récupérés et transfigurés, comme morceau de plastique orange provenant de chantiers et qui «s’en mêle» sur le mur blanc de la galerie; ou comme ce trompe-l’œil aux miroirs «tout bien réfléchi» réalisé à partir d’une de plaque en fonte qui servit de grille de protection pour les arbres ; ou encore comme ces cagettes en liège toutes «en souplesse».
Autant d’objets du quotidien urbain qui, après réinterprétation, acquièrent le statut d’oeuvres d’art. Si l’influence de Marcel Duchamp est certaine, les objets se distinguent du ready-made en ce qu’ils sont transformés avant d’être exposés.

Ces objets-sculptures suscitent un regard décalé et remettent en question les habitudes de perception. Transformations des matières et jeux de langage se combinent dans une esthétique de l’inversion et du décalage, entre léger et lourd, fragile et solide, souple et dur. Des brassards de natation sculptés dans le bronze deviennent ainsi  «submersibles», et de petites formes «Simili» également en bronze se déguisent en polystyrène. Le référent est recomposé, réinventé. Les objets deviennent inutilisables et se poétisent.

Ces œuvres sont autant d’interfaces entre le réel et la fiction. Les titres concourent pleinement à l’effet recherché et accentuent le jeu des apparences en stimulant l’imagination. On se laisse envahir par des situations absurdes ou des fictions.

Olivier Sévère cultive un art du décalage qui privilégie l’ironie. A la frontière de l’art et du design, ses objets-sculptures bousculent notre rapport au réel.

Olivier Sévère
Tout bien réfléchi, 2008. Fonte et miroirs. 100 x 100 cm
En souplesse, 2008. Dimensions variables.
S’en mêler, 2008. 1/3. Plastique orange. Dimensions variables.
Simili #1, 2008. Bronze peint.
Simili #2, 2008. Bronze peint.
Simili #3, 2008. Bronze peint.
Simili #4, 2008. Bronze peint.
Plate forme #1, 2008. Palettes en plâtre.
Plate forme #2, 2008. Palettes en plâtre.
Plate forme #3, 2008. Palettes en plâtre.
Plate forme #4, 2008. Palettes en plâtre.
Par essence, 2008. 450 cm