ART | EXPO

Horizon moins vingt

24 Oct - 25 Nov 2006
Vernissage le 21 Oct 2006

Abraham Poincheval et Laurent Tixador ont émis l’idée qu’on pouvait aller d’un point à un autre par un tunnel fermé. C’est-à-dire que le tunnel serait rebouché par ses occupants au fur et à mesure de son avancée pour se déplacer comme une sorte de mobil home troglodyte...

Laurent Tixador, Abraham Poincheval
Horizon moins vingt

«La qualité d’un voyage est due bien moins à sa destination qu’au mode de transport utilisé.» Abraham Poincheval et Laurent Tixador, lors d’une plaisanterie de marins, ont émis l’idée qu’on pouvait aller d’un point à un autre par un tunnel fermé. C’est-à-dire que le tunnel serait rebouché par ses occupants au fur et à mesure de son avancée pour se déplacer comme une sorte de mobil home troglodyte.

L’étude de faisabilité de ce projet donne une première existence à un trajet inédit de vingt mètres qui devrait réserver plus d’une surprise à ses deux usagers : «Horizon moins vingt».

La troisième réunion du «Club des aventuriers», dans lequel critiques d’art, artistes, historiens, aventuriers d’aujourd’hui évoquent l’idée du voyage, aura lieu à la galerie avant l’exposition, cette réunion sera filmée et le montage sera réalisé simultanément afin de permettre la projection du débat dès sa clôture dans l’espace d’exposition.

Sont attendus (sous réserve) :
— Paul Ardenne, historien et critique d’art
— Florence Aubenas, journaliste
— Nicolas Bourriaud, critique d’art et commissaire d’exposition
— Jean-Max Colard, critique d’art et commissaire d’exposition
— Jean-Charles Masséra, écrivain, critique d’art et commissaire d’exposition
— Michel Siffre, spéléologue
— Hans Ulrich Obrist, directeur adjoint de la Serpentine Gallery, Londres
— Laurent Tixador et Abraham Poincheval

Article sur l’exposition
Nous vous incitons à lire l’article rédigé par Aurore Bonneau sur cette exposition.