DESIGN | EXPO

Hommage (1925-2015)

03 Juin - 16 Juil 2016
Vernissage le 03 Juin 2016

Après avoir célébré Pierre Paulin, la galerie Pascal Cuisinier rend hommage à Michel Mortier, designer et architecte disparu l'an passé. L’exposition réunit une vingtaine de pièces- principalement des canapés, fauteuils et luminaires- conçues par le designer dans la seconde moitié du XXème siècle.

Michel Mortier
Hommage (1925-2015)

La galerie Pascal Cuisinier rend hommage au designer et architecte Michel Mortier disparu le 22 mai 2015. Avec cette rétrospective, elle remet sur le devant de la scène un designer peu connu du grand public qui fut pourtant une figure importante de la création française de l’après guerre. L’exposition présente une vingtaine des pièces du designer parmi lesquelles se trouvent son ensemble de sièges Teckel, son fauteuil le plus connu édité par la maison Steiner, mais aussi un exemplaire d’un fauteuil Triennale. Le spectateur pourra également admirer un ensemble de luminaires créé par Michel Mortier pour Disderot dans les années 1950 et un autre édité par Verre Lumières dans les années 1970.

Michel Mortier sort diplômé de l’école des Arts Appliqués à 19 ans. Il travaille ensuite pour le Studium-Louvre puis au Bon Marché de Bruxelles avant de prendre, à 24 ans, la direction de l’ARHEC (Aménagement rationnel de l’habitation et des collectivités), fondé par Marcel Gascoin, jusqu’en 1954. Il y rencontre les designers Pierre Guariche et Joseph André Motte, également représentés par la galerie Pascal Cuisinier, avec qui il fonde l’Atelier de Recherche Plastique (A.R.P.), l’une des premières expériences de signature collective dans le design en France. Au cours de sa longue carrière, Michel Mortier occupe notamment le poste de directeur artistique de la Maison Française 55. Il crée des modèles pour plusieurs éditeurs français à l’instar de Steiner, maison spécialisée dans les canapés et fauteuils, et Disderot, éditeur de luminaires.

Rédacteur pour diverses revues d’art et de design, Michel Mortier travaille également comme graphiste et enseigne dans de nombreuses écoles telles l’Ecole Camondo, l’Ecole des Arts décoratifs (ENSAD), l’école des Arts Appliqués et enfin l’École supérieure d’arts graphiques Penninghen. Michel Mortier se consacre aussi à des projets d’architecture d’intérieur avec son agence HEIM (Habitation, Esthétique Industrielle Mobilier). Le designer remporte deux médailles, une d’argent et une d’or, à la Triennale de Milan. A 38 ans, il se voit remettre le prix René Gabriel, qui récompense chaque année un créateur de mobilier moderne de série.