PHOTO | EXPO

Home Stage

09 Sep - 15 Oct 2016
Vernissage le 08 Sep 2016

L’exposition «Home Stage» exposée à la galerie Confluence, à Nantes, présente la nouvelle série photographique éponyme de Jessica Todd Harper. Des clichés d’une rigueur picturale qui reflètent l’intimité familiale et les liens qui unissent les générations.

La sphère domestique comme sujet photographique

Une nouvelle série de photographies de Jessica Todd Harper est exposée à la galerie nantaise Confluence. Cette série intitulée Home Stage est présentée dans le cadre de la Quinzaine Photographique Nantaise 2016 qui a pour thème le bonheur.

C’est le bonheur familial qui se lit dans les clichés de Jessica Todd Harper. Après la série Interior Exposure (Exposition intérieure), l’œuvre de la photographe américaine continue d’explorer la sphère domestique. Le titre de la série, Home Stage, repose sur le double sens du mot «stage» qui a un sens à la fois spatial et temporel: «home stage» peut se traduire en français à la fois par «scène domestique» et par «période domestique». Cette double interprétation possible est représentative des préoccupations de Jessica Todd Harper qui relèvent à la fois d’une mise en scène du quotidien et d’une réflexion sur la transmission entre générations.

Une mise en scène proche du portrait de famille

Les clichés de Jessica Todd Harper se concentrent sur l’univers privé et les moments intimes Leurs sujets se réduisent à son cercle proche: elle-même, sa famille et ses amis. Les mises en scène réunissent dans un même cadre plusieurs générations: grands-parents, parents et petits-enfants, auxquels s’ajoutent parfois, par le biais de tableaux de famille, des ancêtres de générations antérieures. Ces protagonistes fixent souvent l’objectif du regard et engagent ainsi un dialogue intergénérationnel.

Réalisées dans leur grande majorité en intérieur, toutes les photographies ont cependant en commun une exploitation très précise de la lumière naturelle. Celle-ci joue le rôle d’un élément plastique à part entière, tombant par rais concentrés sur les éléments centraux de la scène ou enveloppant les corps par une clarté diffuse et douce qui exprime toute la sérénité de l’instant capté. Les œuvres  photographiques de Jessica Todd Harper partagent avec la peinture cet intérêt pour la lumière naturelle et l’agencement rigoureux des compositions. Les intérieurs soignés servent de toile de fond à des histoires intimistes autant qu’universelles et à de subtils portraits psychologiques.