ART | EXPO

Histoires parallèles

21 Nov - 07 Fév 2016
Vernissage le 20 Nov 2015

Des sérigraphies d’Anne-Valérie Gasc aux ruines d’Emmanuel Régent en passant par la parade de Jordi Colomer et la spirale de portières de Seamus Farrell, le Frac Paca revient sur dix ans d’acquisitions. A voir également, des travaux d’étudiants de l’Ecole de photographie d’Arles et de l’Ecole normale de Lyon.

Scoli Acosta, Davide Balula, Yto Barrada, Denis Castellas, Marc Chevalier, Jordi Colomer, Seamus Farrell, Anne-Valérie Gasc, Bernadette Genée & Alain Le Borgne, Bahman Jalali, Florence Petetin, Emmanuel Régent, Evariste Richer, Crystof Yvoré
Histoires parallèles

Elaborée comme un «work in progress» au gré des séances de travail et des nombreux échanges et réflexions partagés durant l’année 2015, l’exposition «Histoires parallèles» revêt un caractère pluriel. Un commissariat collectif a ainsi constitué un ensemble d’œuvres à partir des acquisitions du Frac sur la période 2005-2015 et choisi de présenter sous l’intitulé «Why», les travaux réalisés par les huit binômes d’étudiants des deux écoles sur le parcours 2013-2015.

S’inscrivant dans la postérité de l’exposition «Duels» présentée au Frac en 2007, «Histoires parallèles» revient ainsi sur dix années de partenariat, avec l’ambition de dresser le portrait d’une aventure collective qui durant dix ans a conduit les étudiants de l’Ensp et de l’Ens de Lyon à entretenir un dialogue fécond sur la relation texte/image.

On trouve un recyclage fragmentaire du quotidien, dans la spirale de portières de Seamus Farrell, comme un Land Art des ferrailleurs, dans les sérigraphies à la poussière de béton de Anne-Valérie Gasc, ou dans les spéculations feutrées d’Emmanuel Régent sur les ruines. De la parade dérisoire de Jordi Colomer, qui va tambour battant en pleine ville endormie, aux toiles scotchées de Marc Chevalier, des empreintes de parquet brûlé de Davide Balula et de la quadrichromie minérale d’Evariste Richer au faux paradis perdu, peint en tapisserie de jungle, de Florence Petetin, les œuvres de ces quinze artistes contemporains ne sont pas de simples parodies d’un quelconque modèle idéal. C’est dans l’art du décalage, dans l’infime remodelage de l’expérience quotidienne que s’exprime une force d’affirmation, ou des formes, discrètes, d’extases.

«Histoires parallèles», c’est aussi en forme de manifeste, la nécessité politique et artistique de réaffirmer une pédagogie de l’expérimentation et du métissage où artistes et chercheurs collaborent et donnent à voir leurs productions au sein d’une institution dédiée à la création contemporaine.

Fruit d’une collaboration entre deux écoles nationales et le Frac Provence-Alpes Côte d’Azur, cette exposition résonne comme l’élaboration puis l’aboutissement d’un travail mêlant écriture et photographie tout en remettant aussi en question les pratiques et les rôles assignés. C’est enfin la possibilité de découvrir des œuvres qui nous livrent une vision de notre monde contemporain sans réserve et compromis comme autant d’histoires parallèles dont on ne saurait ignorer le sens.

Informations

Mardi-samedi, 12h-19h. Dimanche, 14h-18h
Vendredi, nocturne gratuite jusqu’à 21h
Vernissage le vendredi 20 novembre à 18h
Renseignements: 04 91 91 27 55