PHOTO | EXPO

Hip Hop Immortals

04 Sep - 02 Oct 2004

Hip Hop Immortals, un ouvrage regroupant des photographies d’acteurs du milieu Hip Hop, tels Eminem, Public Enemy et Cypress Hill, présenté sous forme d’exposition itinérante. We Got Your Kids, un documentaire retraçant l’histoire de ce mouvement depuis les années 80.

Galerie Patricia Dorfmann (Paris) / Proud Galleries (Londres)
Hip Hop Immortals

Après Los Angeles, New York, Londres, la galerie Patricia Dorfmann, en collaboration avec Proud Galleries Londres, est heureuse d’accueillir l’exposition de photographies «Hip Hop Immortals». Cette première à Paris initie la tournée européenne.

Plus de 100 photographies inédites : Eminem, Lil Kim, Busta Rhymes, Public Enemy, Fifty Cent, Cypress Hill prises par les photographes les plus talentueux comme Jonathan Mannion, Nitin Vadukul, David Corio, Raymond Boyd, Janette Beckman, Jim Fiscus, Estevan Oriol, Matt Doyle et Danny Clinch, seront présentées dans Hip Immortals, exposition qui témoignera d’un des genres les plus excitants de l’histoire récente de la musique.

Hip Hop Immortals marque aussi le lancement de «We Got Your Kids», un nouveau documentaire qui retrace la montée de la culture Hip-Hop depuis ses racines dans les années 80 jusqu’a son intégration dans le courant principal de la culture populaire. Ecrit par Bonz Malone et réalisé par Kris Palestrini, ce documentaire réunit des interviews de Rakim, Marley Marl, Gang Starr, the late Jam Master Jay, Lil’ Kim, Snoop Dogg, Busta Rhymes, Fat Joe et plusieurs autres. Le documentaire sera diffusé lors de l’exposition à la galerie.

«Hip Hop Immortals» est né il y a 3 ans à New York lorsque Sock Bandit Productions décide d’enregistrer le phénomène social et culturel du mouvement Hip Hop. Consciente d’entrer sur un terrain inexploré, l’équipe de Sock Bandit Productions décide de produire un livre pour collectionneurs initiés, proposant le meilleur de la photographie Hip Hop. Le livre donne lieu successivement à une série d’expositions, en premier lieu à Londres en janvier 2003 chez Proud Galleries puis à New York, Los Angeles, Tokyo, Sydney et enfin à Paris cet automne à la galerie Patricia Dorfmann.