ART | EXPO

Here’s the Spheres ;p

19 Avr - 01 Mar 2014
Vernissage le 19 Avr 2013

Invité à investir les espaces communs du bâtiment Les Champs Libres dont l’architecture est signée par Christian de Portzamparc, Antoine Dorotte présente deux œuvres qui apportent une dose de science fiction et proposent un parcours et une démultiplication des points de vue.

Antoine Dorotte
Here’s the Spheres ;p

Protéiforme, le travail d’Antoine Dorotte surprend constamment, suivant une logique qui lui est propre, dans une évolution toujours inattendue malgré l’utilisation récurrente de certains matériaux. Du dessin figuratif, il passe rapidement à la gravure qu’il pratique aussi bien sur papier que sur zinc pour réaliser des films d’animation et fabriquer des sculptures.

Depuis son univers initial empreint de bande dessinée ou d’illustration, de polar et de jeux vidéo, il s’éloigne progressivement de toute narration pour développer une œuvre plus abstraite qui conserve cependant l’atmosphère propre à ses références. Ses œuvres se déploient aussi bien sous la forme de sculptures d’extérieurs que d’installations à l’échelle d’un bâtiment.

Depuis 2010, il réalise une série de sphères en écailles de zinc gravées qui, entre fleur de métal et objet non identifié, ont pris place sur le bord de mer à Anglet, dans le bassin du jardin des Tuileries et à 40mcube pour son exposition personnelle en 2012. La relation à l’architecture en général et à celle de Christian de Porzamparc pour Les Champs Libres est nette, d’où l’idée de proposer à Antoine Dorotte d’y confronter ses sculptures.

Ainsi, l’artiste présente dans le hall des Champs Libres Una misteriosa bola, sphère d’écailles de zinc de cinq mètres de diamètre, et une nouvelle œuvre conçue pour le lieu, Bulbulux. Cette seconde sphère perce le bâtiment-socle pour apparaitre à la fois au plafond du hall et sur le toit, visible depuis les étages de la Bibliothèque.

Traversée d’un discret faisceau lumineux, elle constitue un appel vers un monde imaginaire. Petites sœurs de l’excroissance de l’Espace des sciences, ces deux sculptures créent un lien entre les volumes et les entités, multipliant ainsi les points de vue sur l’œuvre mais aussi sur l’architecture. Globale, l’intervention artistique d’Antoine Dorotte oblige à un déplacement et propose une autre lecture de l’environnement.

Antoine Dorotte est né en 1976 à Sens. Il vit et travaille à Rennes et est représenté par la galerie ACDC (Bordeaux).

Dates
Una misteriosa bola
19.04.2013- 20.10.2013
Bulbulux
19.04.2013- Mars 2014

Lieu d’exposition
Les Champs Libres
10, cours des Alliés, 35000 Rennes
Mardi-vendredi: 12h-19h, Samedi-Dimanche: 14h-19h. Nocturne le mardi jusqu’à 21h.
Fermé les lundis et jours fériés.