ART | EXPO

Planète Laboratoire

31 Mar - 03 Juin 2018
Vernissage le 30 Mar 2018

L’exposition « Planète Laboratoire » qui inaugure l’Ardenome, nouveau lieu à Avignon remplaçant le Grenier à sel, permet de découvrir l’œuvre plurielle du duo artistique HeHe qui, en conjuguant recherche scientifique, création et innovation technologique dans ses installations, vidéos, photographies et objets, invite à renouveler notre regard sur l’environnement.

L’exposition « Planète Laboratoire » présentée à l’Ardenome, à Avignon, met à l’honneur les recherches entre technologie et écologie du duo d’artistes HeHe à travers ses installations, vidéos, photographies, objets et textes.

« Planète Laboratoire » : le duo HeHe renouvelle notre regard sur l’environnement

Première grande exposition monographique du duo HeHe présentée en France, l’exposition « Planète Laboratoire » rassemble une douzaine d’œuvres majeures réalisées depuis 2007, dont deux inédites : des installations, vidéos, photographies, objets, ainsi que des documents écrits et filmés qui rendent compte de ses expérimentations et performances réalisées en public.

Les œuvres du duo HeHe, composé des artistes Helen Evans et Heiko Hansen, révèlent une pratique très variée, ample et singulière qui conjugue recherche scientifique, création et innovation technologique. Très représentatives de sa démarche, les œuvres choisies permettent de la suivre à travers un parcours qui épouse ses lignes directrices, réparties en deux grands thèmes : les catastrophes écologiques et domestiques, et les moyens de transport utopiques. On découvre ainsi une production plastique qui, poétiquement, se confronte à l’espace social et imagine de nouvelles façons de se comporter, de regarder et modéliser notre environnement.

HeHe mêle recherche scientifique, création et innovation technologique

Plusieurs installations constituent des dispositifs théâtraux et atmosphériques qui génèrent une dramaturgie environnementale. Celles intitulées Toy Emissions, Champs d’ozone, Nuage Vert et Radiant Tree mettent en scène la pollution atmosphérique à travers un paysage apocalyptique noyé de teintes fluorescentes. Celle intitulée Prise en Charge s’intéresse à l’impact négatif des objets du quotidien. Deux créations inédites, Radiant Tree et Absynth, abordent les aspects contradictoires des progrès technologiques pour la première et une situation presque surnaturelle qui semble déjouer la gravité.

L’exposition dévoile également les prototypes des véhicules Métronome et Radeau de Sauvetage, créés par HeHe : des engins interactifs énergétiquement autonomes dont les formes originales mêlent art, technologie et design industriel. Ces inventions s’inscrivent dans la volonté qui guide HeHe de développer des modes de transport alternatifs, de repenser le déplacement urbain, d’imaginer de nouveaux usages et d’explorer un autre type de relation à l’environnement.