ART | EXPO

He wins every time, on time and under budget

15 Oct - 27 Nov 2016
Vernissage le 15 Oct 2016

L’exposition « He wins every time, on time and under budget » rassemble une série d’œuvres récentes de l’artiste britannique Cally Spooner à la galerie parisienne gb agency. Des installations, sculptures, textes, performances et chorégraphies explorent la délégation des sentiments dans la société contemporaine.

L’exposition « He wins every time, on time and under budget » présente à la galerie parisienne gb agency les œuvres les plus récentes de Cally Spooner. Cette exposition personnelle s’inscrit dans un projet débuté en 2015 par l’artiste et écrivain britannique.

Madame Bovary ou la délégation des sentiments

Installations sonores, sculptures, textes, discussion en forme de performance, danse… Les disciplines très variées dont relèvent les œuvres annoncent le caractère multiforme du travail de Cally Spooner. L’ensemble de nouvelles pièces prend place dans le projet intitulé On False Tears and Outsourcing (Sur les fausses larmes et la délégation) qui a été inspiré à Cally Spooner par la lecture du roman Madame Bovary de Gustave Flaubert. Une scène en particulier est à l’origine du projet : celle où Rodolphe Boulanger de la Huchette, l’amant d’Emma Bovary, appose sur sa lettre de rupture adressée à celle-ci une fausse larme, qui n’est rien d’autre qu’une goutte d’eau prise dans son verre. Cette lettre et cette larme factice constituent pour Cally Spooner le symbole de la délégation qui a cours aujourd’hui, y compris dans le domaine des sentiments et de l’expression.

Posé sur le sol, un ensemble constituant la série Early Research.L’œuvre intitulée Early Research : Method # 1 (re-edited) est composé de l’oreille de l’artiste moulée dans du bronze posée sur une pile de feuilles de papier sur lesquelles est imprimée la préface d’une nouvelle en cours d’écriture, On False Tears and Outsourcing. Sur la deuxième œuvre de cette série, les feuilles de papier portent une interview du neurologiste du Kings College Hospital de Londres ; dans la sixième œuvre, une interview du psychiatre clinicien de l’Université de San Antonio, au Texas et sur la septième, une fiction.

Les œuvres de Cally Spooner exposent le langage stérile créé hors des corps

L’installation sonore He wins every time, on time and under budget réunit deux enceintes diffusant chacune un enregistrement différent. Sur celle de gauche, on entend la danseuse Magdalyn Segale réalisant une performance, imitant un entraînement de rugby. Sur celle de droite : Ivanka Trump, fille de Donald Trump, vantant son entreprise commerciale. Usant de tous les média artistiques, Cally Spooner rend concret le langage stérile que produit la société contemporaine pour déléguer l’extériorisation des désirs. Les œuvres donnent forme au langage créé par des institutions et des entreprises industrielles et non par les corps qui devraient en être la source. Elles montrent comment ces structures externes prennent ainsi le contrôle de nos vies.