DANSE | SPECTACLE

Ha!

15 Mai - 17 Mai 2013
Vernissage le 15 Mai 2013

Avec Ha! Bouchra Ouizguen plonge les corps de ses danseuses dans un abandon qui les abstrait de leurs contours identitaires. S’inspirant de quatrains de Djalâl ad-Dîn Rûmî —grand poète persan et mystique soufi— Ha!, la dernière création de la chorégraphe explore la folie, sonde les obsessions enfouies en chacun de nous.

Bouchra Ouizguen
Ha!

«La richesse de la raison est le mystère de la folie».
Ainsi débute Rubâi’yât, chant poétique de Djalal-Old-Dîn Rûmi dont s’est inspiré Bouchra Ouizguen. La folie, les fous, ces êtres insolites, précieux par l’univers qu’ils possèdent. Dans la langue arabe, il existe mille mots pour désigner le fou, la folie, l’étrange. Il existe mille manières de le rencontrer, de l’accepter, de l’écouter.

En compagnie de Fatéma El Hanna, Kabboura Aït Ben Hmad et Naïma Sahmoud, les trois femmes rencontrées pour sa précédente pièce Madame Plaza, Bouchra Ouizguen fouille ce qui dans le corps, les mots, les regards, les gestes échangés relève de la folie secrète enfouie en chacun.

Conception et chorégraphie: Bouchra Ouizguen
Chanteuses et danseuses: Kabboura Aït Ben Hmad, Fatéma El Hanna, Bouchra Ouizguen, Naïma Sahmoud
Lumières: Jean-Gabriel Valot
Documentaliste: Otman El Mernissi

Repères biographiques
Née en 1980 à Ouarzazate, Bouchra Ouizguen fait des études en France et devient soliste en danse orientale au Maroc entre 1995 et 2000. Elle se forme essentiellement auprès de trois chorégraphes, Bernardo Montet, Mathilde Monnier et Boris Charmatz.

En 2002, elle crée avec Taoufiq Izeddiou et Saïd Aït El Moumen la compagnie Anania. Elle est l’auteur du solo Ana Ounta, créé en 2002 dans le cadre du projet «Prière de regarder» sous la direction artistique de Mathilde Monnier. Mort et moi, solo qu’elle crée en 2005, sera présenté à Marrakech et en tournée à Tours, à la Fondation Cartier et au festival Montpellier Danse.

À partir de 2005, elle co-organise les Rencontres Chorégraphiques de Marrakech. Elle co-écrit le duo Déserts, désirs avec Taoufiq Izeddiou, en 2006.

Bouchra Ouizguen est interprète pour Julie Nioche dans Matter en 2007 et crée la même année un duo avec une chanteuse de cabaret Aïta qui va précéder sa première pièce de groupe: Madame Plaza. Cette création sera représentée plus de cinquante fois en Europe et dans le monde. En 2011, elle crée avec le chorégraphe Alain Buffard le solo Voyage Cola dans le cadre des «Sujets à Vif» du Festival d’Avignon.

Informations
20h30
Grande salle, niveau -1