DANSE | SPECTACLE

H3

17 Déc - 21 Déc 2008

La pièce interroge les notions de sol, de poids et de chute, et soumet le hip-hop à une réflexion inattendue sur le contact des corps.

Bruno Beltrão
H3


Horaire :
20h30. Dimanche à 17h.
Durée :
50 min
Tarifs :
14 € / 10 € pour les abonnés

— Chorégraphie : Bruno Beltrão
— Assistant à la chorégraphie : Ugo Alexandre Neves
— Interprétation : Bruno Duarte, Bruno Williams, Charlie Felix, Danilo Pereira, Eduardo Hermanson, Filipi de Moraes, Kristiano Gonçalves, Luiz Claudio Souza, Thiago Almeida
— Lumières : Renato Machado
— Costumes :
Marcelo Sommer for Cavalera
— Production : Mariana Beltrão
— Administration : João Marcos Beltrão

« Le hip hop a mis sur orbite un vocabulaire riche et innovant. Il nous faut maintenant mettre le hip hop en crise. » (Bruno Beltrão)

Bruno Beltrão, né au Brésil en 1980, est danseur dans les clubs de Rio de Janeiro dès l’âge de treize ans. Il se fait tout d’abord connaître dans le milieu hip-hop avant d’étudier, à 20 ans, la danse contemporaine, la philosophie et l’histoire de l’art. Dès 1996, il fonde sa propre compagnie, le Grupo de Rua de Niterói, avec laquelle il développe un travail chorégraphique critique à l’égard du langage et des structures codifiées du hip-hop.

Sa dernière création H3, interroge les notions de sol, de poids et de chute. Constituée de nombreux duos et trios, elle est également le lieu d’une mise en question de la notion de contact. Que peut signifier le contact pour un corps entraîné et modelé par le hip-hop ? Ces corps peuvent-ils accepter d’être touchés et modifiés par un autre corps ? Si le toucher est un objet tabou dans le hip-hop, le contact est au contraire devenu l’un des clichés de la danse contemporaine, nous dit Beltrão. Entre les deux, que pouvons-nous apercevoir ?