ART | EXPO

Concert pour une nouvelle forêt

05 Juin - 27 Juil 2019
Vernissage le 05 Juin 2019

L’exposition « Concert pour une nouvelle forêt » à la Fondation Bullukian, à Lyon, dévoile un projet développé depuis trois ans par Guillaume Barth autour de la nature. A travers des concerts, des installations, des films, des dessins et des photographies, le jeune plasticien invite à réfléchir à la place de l’homme au sein de son environnement.

L’exposition « Concert pour une nouvelle forêt » à la Fondation Bullukian présente des installations, des films, des dessins, des photographies et des concerts de Guillaume Barth, lauréat du Prix Bullukian 2017. Ce projet du jeune plasticien est né à l’automne 2016 lorsque, dans la forêt de Stuttgart, en Allemagne, de brusques changements climatiques ont déclenché la germination de glands sous un chêne particulier. Guillaume Barth en a alors prélevé cent quarante sept qu’il a placés à l’abri du gel puis mis en terre afin qu’ils donnent naissance à une « Nouvelle forêt ».

« Concert pour une nouvelle forêt » : un projet entre art et botanique

Guillaume Barth partage ensuite son quotidien avec ces jeunes pousses qui grandissent au sein de son atelier et l’amènent à développer sa démarche autour de la notion de « Baumschule », terme allemand désignant la pépinière qui est composé des mots « arbre » et « école ». Débutant cette « Baumschule » en 2016, l’artiste y occupe, comme les arbres, le statut d’élève, recueillant par leur biais des connaissances. Il entame en effet une série d’expériences : il effectue devant eux des lectures, leur joue des morceaux de musique, relève, notre, enregistre, dessine et photographie des détails de leur évolution qui l’interpellent.

Le projet de la « Nouvelle forêt » renforce la place qu’occupe l’expérience de la nature dans la pratique de Guillaume Barth, où elle était déjà déterminante. Témoin de la lente croissance des cent trente chênes et du développement par chacun d’entre eux de ses caractéristiques singulières, l’artiste attribue à chacun un nom et observe l’épanouissement de ces êtres vivants. Jour après jour, Guillaume Barth étudie et consigne une science de l’invisible.

Guillaume Barth invite à une expérience singulière de la nature

C’est dans ce contexte que Guillaume Barth conçoit peu à peu le projet Concert pour une nouvelle forêt, qui consiste à créer une musique composée par et pour des plantes. Le projet repose sur de récentes recherches scientifiques qui montrent que les arbres communiquent entre eux et avec leur environnement par le biais d’un langage propre. Fruit d’une recherche de plus deux ans en collaboration avec le compositeur Thibault Bru et le pianiste Neus Estarellas, le Concert pour une nouvelle forêt retranscrit en phrases musicales le dialogue imaginé entre les arbres en fonction de données collectées sur chacun d’eux.

Cette œuvre évolutive se décline en plusieurs compositions ; celle correspondant au printemps 2019 sera interprétée lors du vernissage de l’exposition, le 5 juin 2019 à 21h00, dans le jardin de la Fondation Bullukian en présence des cent trente chênes. Entre musique, arts visuels, musique, performance et botanique, cette création immersive invite le spectateur à réfléchir à la place de l’homme au sein de la nature. De la même façon, l’exposition, mêlant films, dessins, installations et photographies, dévoile un travail in situ poétique et expérimental conçu pour nous plonger dans une expérience singulière de la nature.