PHOTO

Group Show

PSylvie Rousselle-Tellier
@12 Jan 2008

La galerie Ghislaine Hussenot invite la Serge Ziegler Galerie de Zurich, dont les artistes exposés témoignent des affinités du galeriste pour un art socio politique. 

Le lion est mort ce soir. On ne sait pas. En tous cas, dans la vidéo El Léon de Caracas de Javier Téllez, il descend aux enfers. Ce lion empaillé est porté par quatre policiers qui lui font descendre la montagne. Après un périple pénible et périlleux au travers d’une favela il est abandonné, laissé à portée des enfants qui lui tirent les dents et lui tripotent les yeux.

Larry Deyab, de retour de La Havane, peint à la bombe des images qui reflètent et transforment les symboles et la propagande politique cubains. Il a longtemps peint avec de la peinture bon marché, directement sur les murs. Ici, slogans et portraits de révolutionnaires connus sont pulvérisés sur des toiles monochromes.

Minnette Vàri interroge les images de son pays, l’Afrique du sud, diffusées dans le monde. Elle travaille à partir des images de journaux, magazines, prospectus touristiques, et surtout à partir de la télévision. Dans la vidéo Alien elle a transformé les personnages de la télévision en aliens à partir d’images de son propre corps. Mais au-delà de son pays, de l’histoire, du métissage, de la colonisation ou de l’apartheid, c’est la représentation elle-même qu’elle interroge. Selon elle, « il n’existe pas de représentation innocente ; il y a toujours quelqu’un qui pense pour vous ». L’image du drapeau, l’identité nationale, et le passeport sans lequel toute sortie du pays, et toute vue objective distanciée sur la réalité sociale, sont impossibles.
Que va-t-il se passer? Que va produire cette pléthore d’images que l’artiste ne peut toutes ingurgiter? Même l’oracle (vidéo Oracle) ne peut le dire…