ART

GREVE GÉNÉRALE ILLIMITÉE ET DÉFINITIVE DES ARTISTES PLASTICIENS

13 Déc - 14 Déc 2003

ATTENTION ! A partir d’aujourd’hui, vous pouvez vous prononcer, ici, dans la chronique de Citizen Fred sur la grève ! Exprimez votre point de vue pour initier un grand débat national sur la condition de l’artiste plasticien.

ATTENTION ! A partir d’aujourd’hui, vous pouvez vous prononcer, ici, dans la chronique de Citizen Fred sur la grève !
Vous êtes POUR, vous êtes CONTRE, exprimez votre point de vue pour initier un grand débat national sur la condition de l’artiste plasticien. Vos commentaires, vos avis, vos textes, vos informations confidentielles, anonymes ou signées (un peu de courage pour l’amour du ciel !) sur :


citizen.fred@paris-art.com

Les participations d’artistes inscrits au RMI, comme ceux qui se sont vus refuser de pouvoir adhérer la Maison des artistes pour insuffisance de revenus, sont acceptées, sous réserve toutefois de présentation d’un certificat médical en bonne et due forme dans les délais prescrits.

Aujourd’hui, du fait de l’abondance de matière, nous ne retiendrons qu’une information en relation directe avec la grève générale, illimitée et définitive des artistes plasticiens et des arts visuels

Notre mécène «national», François Pinault, transige avec la justice californienne, il accepterait maintenant de verser 185 millions de dollars contre une non-reconnaissance de culpabilité. Une bagatelle !
L’Etat français (c’est-à-dire, nous, contribuables et amateurs d’a suite à une laborieuse négociation de marchands de tapis, devra acquitter la coquette somme de 475 millions de dollars !
Nous espérons que cette amende exorbitante ne nous privera pas, du fait de ce diktat de la justice américaine, d’admirer, dans le futur musée de notre mécène «national», promoteur du musée de l’Ile Seguin, quelques artistes bien de chez nous, c’est-à-dire américains ! prévus de longue date.
Le cas échéant, à défaut de picaillons, on comblera les trous avec un Fontana, par ci, un Fontana par là, et quelques artistes français, infiniment moins chers sur le marché de la spéculation, mais hélas ! aussi, moins représentatifs, comme tout un chacun le sait, et Alain Quemin mieux que quiconque.

Qu’on se le dise !

Citizen Fred
Décembre 2003

Lisez les autres épisodes

Contact: citizen.fred@paris-art.com