DESIGN | EXPO

Grandi Legni

10 Déc - 17 Jan 2010
Vernissage le 10 Déc 2009

Grandi Legni résulte d’un long travail d’expérimentation d’Andrea Branzi sur les archétypes environnementaux, les traces de l’histoire et la complexité linguistique du monde contemporain. Des objets qui se situent à mi-chemin entre des installations d’architecture en bois et des objets d’usage quotidien.

Andrea Branzi
Grandi Legni

Grandi Legni est une collection de pièces uniques réalisées par Design Gallery Milano et Nilufar.

Par rapport à l’évolution du design contemporain, qui semble prisonnier de sa perfection formelle et de son autoréférentialité, les «Grandi Legni» représentent une issue vers des territoires anthropologiques plus profonds, dans la magie, dans le mythe, des présences mystérieuses, qui parlent un langage primitif mais tout à fait original. Il s’agit d’objets-structures appartenant à un monde où les oeuvres de l’homme conversent avec les milieux originels, des grandes narrations, de la religion, de la nature, du temps qui passe.

A propos de Grandi Legni, Andrea Branzi parle en effet de «racines animistes», d’objets dotés d’une âme ; il s’agit de la faire émerger, et le design contemporain n’y arrive pas toujours, au contraire, il l’annule souvent.

«Le rapport entre l’homme et les objets est un rapport opaque, tout n’apparaît pas à la lumière du jour. Certains objets portent bonheur, d’autres non. La culture du projet a perdu cette capacité charismatique et, en présence d’un milieu de plus en plus aseptique et anonyme, ce sont les objets qui se chargent de ce témoignage, grâce à leur fonction chamaniste de connecter la réalité quotidienne à une dimension plus profonde et inexplorée». (Andrea Branzi)

D’où le choix de Branzi de puiser dans un répertoire iconologique d’images historiques, familières même lorsqu’on en ignore l’origine. C’est en puisant dans l’histoire et dans la géographie de l’homme que l’on peut donner naissance à une accélération de densité, non en l’annulant. La fonction des grands bois, selon Branzi, est d’être portante, de soutenir, d’endurer la fatigue.

«Les bois sont les bases de l’Europe», c’est la base sur laquelle s’est construit le paysage humain dans son déroulement historique. Il suffit de penser aux pilotis qui constituent les fondations de Venise, à la structure interne de Paris, au support de tous les territoires agricoles.

La production des Grandi Legni a été élaboré grâce à la recherche de poutres anciennes en Val Badia, l’utilisation d’une nouvelle technologie d’impression 3M, la réalisation de marqueteries de pierres dures florentines et de micro mosaïques de l‘École de Spilimbergo, l’utilisation de matériaux pauvres comme la clôture métallique utilisée pour les poulaillers…

La collection est produite à quatre mains par Mario Godanide Design Gallery Milano qui a derrière lui une longue fréquentation avec les maîtres du design contemporain, et par Nina Yashar de la Galerie Nilufar, un nom affi rmé au niveau international dans le scouting et la promotion d’auteurs qui travaillent à la frontière entre art contemporain et design. Leur rencontre – un fait plutôt rare dans le monde du design – se base sur le respect du travail de chacun et leur choix pour des projets d’avant-garde.