ART | EXPO

Bayeux

22 Jan - 12 Mar 2022
Vernissage le 22 Jan 2022

L’exposition « Bayeux » de Stephan Goldrajch, à la galerie Xippas, a pour originalité le mode de réalisation des œuvres :  la performance textile. Les œuvres, même les plus monumentales, sont réalisées au crochet et souvent en public, à l’intersection donc d’une performance artisanale et d’interactions sociales.

 

Les œuvres de l’exposition « Bayeux » de Stephan Goldrajch, s’inspirent de la célèbre tapisserie de Bayeux conçue à la gloire de Guillaume le Conquérant pour avoir conquis l’Angleterre au milieu des années 1000 . Les œuvres de Stephan Goldrajch, en effet,  enveloppent le réel dans le fantastique, et dans les formes de performances textiles qui engagent des interactions sociales importantes en croisant des techniques et des matériaux variés : textiles, textes, dessins, installations. Stephan Goldrajch puise ses inspirations dans les récits folkloriques et les mythes ainsi que dans l’imaginaire magique ancestral, du Vaudou à la Kabale. L’art ainsi conçu est proche d’un rite inscrit dans tous les aspects de l’existence.

Stephan Goldrajch. Un univers carnavalesque

L’exposition décline un univers carnavalesque habité par des personnages mythiques, issus de la bande dessinée et de références historiques précises. L’allure naïve, enfantine, et même brute, des œuvres crochetées de Stephan Goldrajch créent des formes colorées qui s’entremêlent. Tout paraît animé : le soleil, des toiles, une cruche, et même une centauresse —femelle des centaures de la mythologie grecque… Tout est doté d’un visage.

Stephan Goldrajch. Des œuvres participatives

La grande broderie présentée à l’étage de la galerie est une œuvre participative créée à plusieurs mains, témoignant du caractère social du travail de Stephan Goldrajch, en particulier quand, après avoir commencé une œuvre en public, il est progressivement rejoint par des passants. Ici, l’œuvre représente les brodeurs, faisant ainsi entrer dans la représentation ce qui se trouve d’habitude hors cadre.

Stephan Goldrajch cherche à mêler art et lien social : la rencontre et l’interaction sont au cœur de sa pratique. C’est un nomade, au sens où il n’est pas attaché à un atelier fixe. Ce qui lui permet de renforcer l’aspect participatif de sa pratique.

AUTRES EVENEMENTS ART