ART | COLLOQUE

Globale Paranoïa. Formes et puissance de la surveillance contemporaine

11 Avr - 12 Avr 2008

Dans le cadre des événements organisés par le Palais de Tokyo, Eric Sadin et cellule éc/artS, proposent une réflexion autour de la multiplication, dans le contexte actuel d’insécurité et de mondialisation, des dispositifs de surveillances.

Eric Sadin
Globale Paranoïa. Formes et puissance de la surveillance contemporaine

Le colloque organisé par Eric Sadin dans les murs du palais de Tokyo aborde des problèmes contemporains.
Eric Sadin définit ainsi la démarche de cette manifestation:
«L’accélération technologique, la menace terroriste, l’agressivité marketing forment une nouvelle et implacable triade favorable à la formation d’un “continuum” ininterrompu de dispositifs de surveillance.  L’entrecroisement récent et toujours plus dynamique de facteurs hétérogènes produit une sorte de  “bouillon de culture” composé “d’ingrédients idéaux”, qui ne cesse de resserrer les mailles de la  matrice globale.

Ces éléments peuvent être décomposés et précisément identifiés : généralisation  de l’interconnexion, de la géolocalisation, de la vidéosurveillance ; expansion de bases de données ; développement de la biométrie, de logiciels d’analyses comportementales ; miniaturisation des dispositifs ; présence de plus en plus fréquente de capteurs et d’étiquettes radio (RFID) ; traque informationnelle contre le terrorisme ; stratégies marketing fondées sur le tracking et l’individualisation des profils. C’est l’ensemble de ces couches que nous examinerons au cours de notre rencontre, chacune envisagée dans ses spécificités, autant que dans leurs complexes interactions.

Ce sont notamment la nature de leur extension, leur structuration technique, leur efficacité et leur précision, les cadres légaux qu’elles perturbent, le droit à la vie privée qu’elles peuvent menacer, qui constituent autant de questions que nous envisagerons. Les formes actuelles et en devenir de la surveillance se situent au cœur de nombreuses interrogations et problématiques actuelles ; elles appellent de saisir la nature composite des dimensions en jeu, d’ordre technique, économique, politique, social, juridique, éthique, culturel, esthétique. Un des objets de ce colloque consiste encore à développer une posture active, à encourager des effets de conscience et de lucidité relativement aux puissances computationnelles de captation et d’analyse des comportements quotidiens. Notre entreprise envisage l’exploration du champ de la surveillance comme un prisme d’observation privilégié de notre environnement contemporain, en la tenant comme un enjeu anthropologique majeur de notre temps.»