ART | EXPO

Colored fields

18 Jan - 19 Fév 2005

Ensemble de photographies, peinture murale et installation vidéo dialoguant avec l’espace d’exposition. Deux séries de paysages urbains, dont les signes d’identification sont soit perturbés, soit mis en avant par l’artiste. Et une vidéo en plan fixe.

Guillaume Janot: «Colored fields»

«Colored fields» est composée d’un ensemble de photographies, d’une peinture murale et d’une installation vidéo dialoguant avec l’espace d’exposition.

Les images qui contruisent cette installation sont issues d’une série de photographies intitulée «Entering Belfast», réalisées dans le cadre d’une bourse de la Villa Médicis hors-les-murs.

La série «Entering Belfast» explore le tissu urbain de la ville nord-irlandaise découpée en quartiers catholiques et protestants. Chaque quartier arbore les couleurs de ses adhésions politiques et religieuses. Ainsi chaque communauté délimite son territoire par l’apposition dans la rue des couleurs de son drapeau. Au delà d’un simple affichage d’identité et de convictions, il s’agit là d’autant de murs virtuels qui cadrillent l’espace de la ville, et d’une manière générale toute l’Irlande du Nord.

Cette série de paysages urbains n’est le reflet d’aucune volonté de nier les faits politico-religieux ou encore de prendre quelconque parti. Par l’utilisation du noir et blanc qui neutralise la lecture, Guillaume Janot tente davantage de jeter le trouble visuellement sur ces signes d’identification du territoire. En ce sens, la couleur utilisée pour peindre l’espace dialogique d’exposition est une synthèse des teintes des deux drapeaux irlandais et anglais.

Enfin Chien et loup, (2002), est une installation vidéo constituée d’un plan fixe sur un paysage à la tombée du jour. On y distingue en plein ciel un croissant de lune accompagnée d’une étoile. L’image «retroprojetée» est lisible recto/verso. Dispositif et légèreté du support semblent ainsi évoquer un drapeau en suspens.