ART | EXPO

Gina Pane

12 Mar - 16 Avr 2016
Vernissage le 12 Mar 2016

Gina Pane (1939-1990) est une artiste à la croisée de divers chemins, porteuse de messages forts et multidimensionnels. Elle est l’une des représentantes majeures de l’art corporel. La galerie kamel mennour rend hommage à sa carrière à travers trois de ses oeuvres phares.

Gina Pane
Gina Pane

Gina Pane a légué une œuvre radicale et poétique, en quête d’une éternelle communion avec le public. Tout au long de sa carrière, elle a pratiqué avec une aisance égale la peinture, le dessin, la sculpture, l’installation ou encore l’« action» – dont son propre corps est à la fois l’instrument et l’objet du discours. Sa démarche artistique est sous-tendue par le souhait de réveiller les esprits de la torpeur anesthésiante des médias.
Témoignant de la richesse du vocabulaire de Gina Pane, l’exposition présente trois œuvres majeures et singulières : Souvenir enroulé d’un matin bleu (1968), Action de Chasse. C’est la nuit chérie… (1979-1981) et La Prière des pauvres et le corps des saints (1989).

Exposé pour la première fois à Turin en 1969, Souvenir enroulé d’un matin bleu se présente sous la forme d’un rouleau de bois recouvert de feutre bleu, fixé sur une structure de métal sur laquelle on peut lire en italien (langue maternelle de l’artiste): «Ricordo avvolto di un mattino blu». La teinte délicate du feutre, le pouvoir évocateur de ces quelques mots, la douceur et la sobriété émanant de l’ensemble confèrent à l’œuvre une résonance poétique très forte.

On découvre l’attirance de l’artiste pour les forces mystérieuses qui nous entourent et nous habitent dans la fresque monumentale intitulée Action de Chasse. C’est la nuit chérie… Cette œuvre monumentale combine la démesure d’un dessin en couleur, fragmenté en 24 formats et réalisé à l’aide de fusain, graphite et pastel. Ce polyptique représente une nuit intense, faite de ténèbres et des risques nés de l’obscurité… On peut voir ainsi esquissées différentes scènes de «chasses» et de corps à corps. Nuit sombre, inquiétante et tourmentée ; mais aussi nuit fantasmée, faite d’étreintes et de réconciliations…

La Prière des pauvres et le corps des saints est l’oeuvre ultime de l’artiste. Solennelle, cette partition sculpturale est composée de trois ensembles de vitrines horizontales en verre, dédiés à trois saints: saint Sébastien, saint François et saint Laurent. Les vitrines centrales livrent aux regards leur corps affleurant à la surface de leur sarcophage de laiton. Les vitrines latérales gauches exposent la mémoire de leurs attributs ou des instruments de leur martyre. Au travers de la vie des saints, Gina Pane met en abyme les blessures du monde contemporain, en proposant toutefois une ouverture sur l’autre, une échappée vers le ciel.

Vernissage

Samedi 12 mars 2016