ART | EXPO

Gélém, Gélém

09 Juin - 07 Oct 2013
Vernissage le 08 Juin 2013

Délibérément axé vers le social et le politique, l’œuvre — protéiforme — de Jean-Baptiste Ganne se construit dans un rapport étroit avec les données de la culture urbaine contemporaine et se matérialise aujourd’hui dans la chapelle du Château de Vallauris en une installation en hommage au peuple Rrom.

Jean-Baptiste Ganne
Gélém, Gélém

La pratique artistique de Jean-Baptiste Ganne n’est pas définissable en un seul vocable car non seulement l’artiste manie plus d’un outil: la peinture, la photographie, l’installation, la vidéo, la performance…, mais aussi parce que son œuvre s’ouvre à de nombreux domaines de la praxis humaine.

Délibérément axé vers le social et le politique, et riche d’une réflexion qu’ont approfondie maintes lectures, l’œuvre de Ganne se construit dans un rapport étroit avec les données de la culture urbaine contemporaine. Fin observateur des gestes, des mots, des traces perçus et captés tout au long de ses cheminements quotidiens, l’artiste sait restituer un sens nouveau et transgressif aux éléments appréhendés. À l’usure qui affecte tant notre regard si pesamment sollicité, Ganne oppose une relecture vivifiante, qu’une pratique nouvelle et originale du détournement rend très efficace.

La proposition que nous faisons à l’artiste d’investir l’espace du musée national Pablo Picasso à Vallauris sera une occasion nouvelle de rendre compte de l’acuité de son regard sur le monde et de sa capacité à traduire plastiquement les événements qui le composent.

Gélém, Gélém («J’ai marché, J’ai marché» en langue romani) est une installation sonore en hommage au peuple Rom dans la chapelle du château de Vallauris.