ART

Gary Hill

27 Oct - 04 Fév 2007

Explorant le phénomène de la création des images et de la perception, Gary Hill expérimente depuis les années 70 les techniques les plus diverses de la vidéo. Jouant sur les effets de transparence du bâtiment de Jean Nouvel, l’artiste lance un défi aux lois de la gravité et invite le visiteur à questionner la limite ténue entre matériel et immatériel, réel et virtuel.

Communiqué de presse
Gary Hill
Gary Hill

Explorant le phénomène de la création des images et de la perception, Gary Hill expérimente depuis les années 70 les techniques les plus diverses de la vidéo.

Artiste de l’image en mouvement, du son, mais aussi du langage et de la poésie, il renouvelle radicalement, d’une oeuvre à l’autre, les dispositifs visuels qu’il met en place. Considérant la vidéo comme un miroir de la conscience, il engage physiquement le spectateur et le met à l’épreuve de la rencontre de l’image.

À l’occasion de son exposition personnelle à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, Gary Hill crée deux œuvres nouvelles qui habiteront l’ensemble des espaces du rez-de-chaussée. Jouant sur les effets de transparence du bâtiment de Jean Nouvel, l’artiste lance un défi aux lois de la gravité et invite le visiteur à questionner la limite ténue entre matériel et immatériel, réel et virtuel.

Article sur l’exposition
Lire la critique par Maxime Thieffine sur cette exposition en cliquant sur le lien ci-dessous.

critique

Gary Hill