ART | INSTALLATION

Gandamaison

19 Sep - 13 Déc 2008
Vernissage le 18 Sep 2008

Tadashi Kawamata confronte ici la fragilité des cagettes se déversant en vagues, à la rigidité de l’architecture classique de la Maréchalerie. Comment produire un maximum de sens avec un minimum de moyens ?

Tadashi Kawamata
Gandamaison

Pour son intervention à Versailles, Tadashi Kawamata investit intérieur et extérieur du centre d’art contemporain, en greffant une construction réalisée à partir de cagettes de fruits et légumes au bâtiment de Jules Hardouin-Mansart.

L’installation forme une nouvelle strate d’architecture : elle enveloppe, contraint et parasite le bâtiment qui disparaît. Les caractéristiques architectoniques de l’espace d’exposition sont effacées au profit d’un curieux exosquelette.

L’accumulation aléatoire de cagettes transforme l’espace intérieur en caverne. L’assemblage, à la fois ludique et illusoire, libre et provocateur, se confronte à la rigidité de la pierre et de l’architecture classique. L’artiste efface le bâtiment et construit une béance. Il crée un désir, une attente, convoque l’architecture à d’autres possibles.

L’œuvre présentée au centre d’art contemporain fait suite à un workshop que Tadashi Kawamata a mené avec des étudiants de l’Ensa-v. Les jeunes architectes ont expérimenté les potentialités d’assemblages de matériaux usuels : des cagettes de fruits et légumes et des attaches plastiques. Dix structures, à la fois autonomes et parties d’un tout, aboutissent à un corps gigantesque, fonctionnant comme un gandam, terme japonais pour désigner les robots transformers.

Versailles Off

Pour la soirée du 4 octobre, l’installation se prolonge jusqu’à la salle des moulages de la Petite Ecurie. Elle offre un passage, qui invite les visiteurs à traverser l’espace pour rejoindre le Château par la cour d’honneur, et crée un nouveau lien entre les différents bâtiments du domaine.

L’édition / Sortie 4 octobre
20h-2h. Présentation du livre-Dvd « Workshop Kawamata ».
« Workshop Kawamata » témoigne de l’invitation de Tadashi Kawamata à Versailles, ainsi que de plusieurs projets réalisés à travers le monde, et menés dans cette idée du développement d’un
 « process », partagé avec les acteurs d’un lieu et constitutif d’une œuvre. Soirée du 4 octobre,

Film
« Gandamaison », film réalisé par Gilles Coudert, retrace le processus mené à l’école d’architecture et au centre d’art contemporain. Il sera montré pendant toute la durée de l’exposition.

A noter
Le dispositif extérieur est présenté sur une durée plus courte, du 18 septembre au 4 octobre.

Ouvertures exceptionnelles
Journées européennes du patrimoine. Les 20 et 21 septembre, de 14h à 18h.
Pour la première fois, La Maréchalerie s’associe à ces journées. Une visite commentée est proposée au public à 14h, 15h, 16h et 17h.
Réservation conseillée par téléphone ou mail.

Vernissage

Jeudi 18 septembre 2008 à 18h.