ART | EXPO

Frédéric Bouffandeau

10 Mar - 29 Avr 2017
Vernissage le 10 Mar 2017 à partir de 18:00

L’exposition « Frédéric Bouffandeau » à la galerie rennaise Oniris présente des tableaux, des dessins, des réalisations en néons et des sculptures dans lesquelles une forme matricielle répétée sert à l’exploration de la peinture et de l’espace.

L’exposition consacrée à l’œuvre de Frédéric Bouffandeau à la galerie Oniris, à Rennes, rassemble des tableaux, des dessins, des réalisations en néons et des sculptures.

Les œuvres de Frédéric Bouffandeau se développent autour d’une forme matricielle

Les œuvres de Frédéric Bouffandeau usent de médiums et de matériaux très variés tels que la peinture, le dessin et la sculpture et la toile, le papier, les néons ou encore l’aluminium. Ces multiples supports et formes plastiques sont tous au service d’une forme matricielle que l’artiste reproduit et explore à l’infini : ce motif particulier évoque à la fois une cellule humaine et un élément végétal et floral.

La forme autour de laquelle se développe l’œuvre de Frédéric Bouffandeau se caractérise par son imperfection, son aspect vivant, souple et modulable qui lui permet d’être inlassablement déconstruite et reconstruite pour épouser au plus près les espaces occupés. Cette forme est l’outil central de l’exploration par Frédéric Bouffandeau de la peinture et de l’espace.

La forme matrice traverse toutes les œuvres, passe d’un médium à l’autre et adopte aussi bien un support en deux dimensions qu’en volume : elle investit les murs comme l’espace. Chaque création, bien que singulière, fait écho aux autres, annonce la suivante… Ici une plaque d’aluminium peinte en rouge est découpée au laser selon les contours de cette forme, formant une sculpture plate, tandis qu’ailleurs, la même forme, découpée dans une plaque laquée en bleu, acquiert le volume par pliage.

Frédéric Bouffandeau explore la peinture et l’espace

Les pièces sont volontairement d’une facture minimale : elles se résument à leur plan, leur contour et leur couleur. Une simplicité qui renforce leur présence, souligne leur silhouette et inscrit profondément leur forme dans l’espace, avec une certaine monumentalité.

L’accent est porté dans les œuvres de Frédéric Bouffandeau sur la façon dont est utilisée la peinture. Ainsi, l’artiste considère-t-il ses sculptures en aluminium davantage comme des peintures pliées. La recherche sur la couleur et son immatérialité a conduit Frédéric Bouffandeau à une nouvelle étape dans son travail, avec l’usage du néon. Un objet qui, par le contraste qu’il offre entre une matière rigide et une couleur éthérée dirige, nourrit un questionnement sur l’espace et l’architecture.