PHOTO | EXPO

New York Up & Down

23 Jan - 21 Mar 2020
Vernissage le 23 Jan 2020

Alors qu’entre 1965 et 1975, les magazines d’actualités sont en crise, Frank Horvat, jusque-là renommé pour son travail de photojournaliste et de photographe de mode, se lance dans des projets sans commande. Il entreprend notamment de photographier New York et capte en couleur toute la force brute de la ville dans les années 1980. L’exposition « New York Up & Down » à la galerie parisienne In camera revient sur cette exploration photographique.

L’exposition « New York Up & Down » à la galerie In camera, à Paris, présente une série de photographies en couleur de Frank Horvat consacrées à New York : des tirages des années 1980 qui renvoient toute l’exubérance de cette ville-monde et son pouvoir d’attraction. Ces clichés font partie d’un des trois projets photographiques entrepris sans commande par Frank Horvat à partir de 1976, alors que les magazines d’actualités pour lesquels il travaille traverse une période de crise.

« New York Up & Down » : photographies de Frank Horvat à la galerie In camera

Pour photographier New York, Frank Horvat a choisi la couleur, pour déjouer toute nostalgie, tout esthétisme trop évident et toute redite mais aussi pour se lancer dans une expérience. C’est cette même recherche d’inédit qui a amené le photographe français à choisir des « mauvaises saisons, l’hiver ou l’été, quand il faisait trop froid, ou trop chaud ». C’est de l’inconfort que sont nés ses images lucides et authentiques de New York : la ville y est captée sans faux-semblant, avec sa part de brutalité et sa profusion visuelle.

Frank Horvat photographie en couleur le New York des années 1980

En photographiant « New York Up & Down », Frank Horvat s’intéresse surtout aux inconnus qu’il croise au hasard des rues et des stations de métro de Manhattan. Pourtant, ce sont moins les visages ou les situations particulières qu’il cherche à saisir que « la justesse de la composition » : les individus y sont partie intégrante du réel et la scène ancrée dans son milieu naturel. Quels que soient les sujets immortalisés par Frank Horvat, ses photographies, par leurs détails, ont le don de suggérer le hors champ ; elles sont toujours ouvertes sur la ville et la vie et font office de débuts d’histoires qui entraînent l’imaginaire du spectateur.