ART | EXPO

Dis-leur 

26 Oct - 25 Nov 2018
Vernissage le 26 Oct 2018

L’exposition « Dis-leur » à la galerie bordelaise D.X dévoile des peintures récentes de François Bard qui, dans un style intemporel, fixe des instantanés mystérieux, nourris d’un sens aigu de l’observation, d’une mythologie personnelle, de la tradition picturale et du cinéma.

L’exposition « Dis-leur » à la galerie D.X, à Bordeaux, présente de nouvelles peintures de François Bard, des fresques figuratives nourries de son observation de l’époque, de son histoire personnelle, de cinéma…

« Dis-leur » : la peinture figurative et secrète de François Bard

Les peintures de François Bard se partagent entre grands formats et toiles de taille plus modestes mais au cadrage photographique, les uns comme les autres plaçant le spectateur dans une situation de confrontation directe avec les sujets représentés Ces figures qui imposent leur présence de façon impérieuse, envahissant presque tout l’espace du tableau, prenant vie par leur réalisme saisissant, demeurent pourtant toujours nimbées de mystère.

Les sujets représentés par François Bard, qui se consacre presque exclusivement au portrait, semblent toujours échapper, d’une façon ou d’une autre, à nos tentatives de les cerner. Dans les tableaux intitulés Le visiteur et Le déserteur, le cadrage ne montre qu’une partie du corps de l’homme, excluant la tête, dans Running, le visage des deux personnages qui nous font pourtant face est masqué par la visière de leur casquette, ailleurs, le visage d’un homme, peint en plan serré, est masqué par lui-même, qui le couvre de ses mains gantées.

Le style intemporel de François Bard se nourrit de la tradition picturale et de cinéma

Le vocabulaire pictural de François Bard se nourrit de celui du cinéma, en particulier américain. La toile est traitée comme un écran : sur son fond souvent sombre et profond apparaissent des personnages cousins des anti-héros, flamboyants mais déchus, de Martin Scorcese ou les étranges héroïnes de David Lynch. Détournant les codes de la narration, ses fresques au style intemporel, qui s’inscrivent dans la grande tradition picturale mais renvoient des images bien contemporaines, se jouent de notre regard.