ART | CRITIQUE

Formes et signes

PCaroline Pillet
@15 Nov 2004

Quatre artistes (John Armleder, Philippe Decrauzat, Jim Isermann et Daniel Pflumm) dont les formes oscillent entre les univers des produits manufacturés, des effets d’optique, du design et de la communication visuelle.

L’un des deux espaces de la galerie est consacré au thème « Formes et signes » avec quatre œuvres de quatre artistes : John Armleder (Spinelle, 2003), Philippe Decrauzat (Rose is a Rose is a Round, 2004), Jim Isermann (Sans titre, 1993) et Daniel Pflumm (Sans titre, 1998).

John Armleder propose une œuvre d’aspect très formaliste, Spinelle, entre peinture et sculpture, dans le style de ce qu’il nomme des « furniture-sculpture ».

Avec Rose is a Rose is a Round, Philippe Decrauzat fait écho à l’histoire de l’art et plus particulièrement à Duchamp. Les effets d’optique sont pour lui un moyen d’interroger l’image : « Je suis intéressé par cette relation directe que l’art optique instaure avec le spectateur, déclare-t-il, par la façon dont il conditionne le regard » (entretien avec Fabrice Stroun, catalogue Progress Report, 2003).

L’œuvre de Jim Isermann, une tenture sur laquelle se répètent des motifs carrés de différentes couleurs, se situe entre art et design.

Enfin, la sculpture de Daniel Pflumm évoque directement les logos de grandes marques industrielles. Mais la marque est absente de l’œuvre qui se compose d’une boîte de lumière quasi abstraite dont seules les formes évoquent l’univers de la communication visuelle.
L’œuvre de Daniel Pflumm repose en effet sur le détournement et la réutilisation des logos de marques célèbres qui sont déconstruits dans leurs couleurs, leurs éléments et leurs structures. L’art procède ici une réflexion sur les stratégies de communication de la publicité.

John Armleder
Spinelle, 2003. Acrylique sur toile. 300 x 190 cm.

Philippe Decrauzat :
A rose is a Rose is a Round, 2004. Acrylique sur toile. 200 x 200 cm.

Jim Isermann :
Sans titre (0293), 1993. Hand-pieced fabric wall hangin. 185,5 x 185,5 cm.

Daniel Pflumm :
— Sans titre, 1998. Lightbox. 70 x 78 x 15 cm.