ART | EXPO

Fonction critique. Quelques apparitions diversement manifestées

10 Oct - 31 Oct 2009
Vernissage le 09 Oct 2009

Cette exposition illustre les différentes manières dont certains artistes se représentent la fonction critique de l’art et assument la part critique de leurs pratiques, de leurs oeuvres.

Kader Attia, Mohamed Bourouissa, John Cornu, Mounir Fatmi, Jean-luc Moulène
Wael Noureddine, Benjamin Sabatier, Peter Watkins, Lorena Zilleruelo, Artur Zmijewski

Fonction critique. Quelques apparitions diversement manifestées

Cette exposition au titre énigmatique réunit les oeuvres de 18 artistes autour de la question de la « fonction critique » de l’art. C’est à dire? Nous devons cette formule à Manuel Fadat, jeune historien de l’art et commissaire de cette exposition, qui travaille actuellement sur « la question des dimensions sociales et politiques dans l’art contemporain ». Cette problématique qui semble bien sévère est pourtant intimement liée à toutes les questions d’actualité qui nous préoccupent aujourd’hui à titre personnel, comme citoyens et comme amateurs d’art.

On fait en effet parfois reproche à l’art contemporain d’être « déconnecté des réalités », de n’être devenu qu’une « valeur marchande » dans un circuit clos, ou de chercher volontairement à déstabiliser, à perdre le public sous prétexte d’innovations gratuites. Pour d’autres, l’art devrait se cantonner au plaisir des yeux, à la délectation des images, à l’esthétique, terme pris dans son acceptation courante.

Mais esthétique et critique n’ont rien d’antinomiques, bien au contraire les deux sont intimement liées, comme le sont esthétique et politique, et c’est ce que lui ont réaffirmé les artistes qu’il a rencontrés au cours de ses recherches. « Pour la plupart des artistes, en effet, il n’était pas question de considérer que leur travail était politique (ni intentionnellement, ni effectivement ou opérationnellement) au sens où il aurait à voir avec « la » politique. En revanche, la plupart de ces artistes admettaient la nécessité d’un art critique et revendiquaient la fonction critique de leurs démarches. »

L’exposition n’a pas la prétention de « couvrir » la problématique mais de présenter un éventail, non exhaustif, de possibles. Elle est le fruit d’un désir commun d’Aperto et de M.Fadat de questionner des artistes, des oeuvres, sur leurs rapports au monde, sur leur implication face à la réalité humaine, sociale, économique, politique aussi, et sur les outils, les moyens plastiques qu’ils mettent en oeuvre pour se lancer dans la bataille du sens.

Si la critique artiste, la fonction critique de l’art, sont des thématiques grandement questionnées aujourd’hui, donnant lieu à de nombreux ouvrages et colloques, le titre de l’exposition « Fonction critique » fait directement référence au titre du livre d’Aline Caillet Quelle critique artiste ? Pour une fonction critique de l’art à l’âge contemporain (Paris, L’Harmattan, L’art en bref, 2008).