ART | EXPO

Florian Pugnaire & David Raffini

23 Juin - 23 Sep 2018
Vernissage le 22 Juin 2018

L’exposition consacrée à l’œuvre de Florian Pugnaire et David Raffini au Portique, au Havre, réunit des œuvres hybrides du duo, entre sculpture, performance et vidéo. Des pièces protéiformes qui transcrivent le processus de création et la transformation d’objets quotidiens ou industriels en œuvres d’art.

L’exposition « Florian Pugnaire & David Raffini » au Portique, centre régional d’art contemporain du Havre, présente des sculptures, des performances et des films du duo d’artistes qui explorent le processus de création.

Florian Pugnaire & David Raffini explorent le processus de création

L’exposition dévoile des réalisations hybrides : des « vidéos-sculptures » et des « œuvres-événements » dont le caractère incertain et multiple reflète la mutation des objets du quotidien en œuvres d’art. Le processus de création, en tant que moteur de l’art, est en effet au centre des recherches de Florian Pugnaire et David Raffini. Pour traduire ce processus, leurs œuvres recourent à de multiples supports, matériaux et médiums.

Sculptures, performances, mais aussi films font partie des différentes formes que revêt le travail multifacettes de Florian Pugnaire et David Raffini dans lequel il est beaucoup question de torsions, d’expérimentations, de jeux avec les temporalités. La sculpture monumentale intitulée Onde, composée de vingt-quatre tôles d’acier inoxydable disposées verticalement à la suite l’une de l’autre, illustre le lien que Florian Pugnaire et David Raffini suggère entre la sculpture et la vidéo. En effet, les vingt quatre images que renvoient les plaques miroitantes évoquent une séquence cinématographique, la sculpture semblant ainsi figer les vingt-quatre images qui forment une seconde de film animé.

Des œuvres protéiformes entre sculpture, performance et vidéo

L’installation Energie sombre, qui mêle sculpture et vidéo, capte quant à elle plusieurs moments et états d’une carcasse de voiture transformée en sculpture. Il dissèque les différentes étapes qui font évoluer un objet industriel en œuvre d’art. Ainsi s’affirme le double intérêt de Florian Pugnaire et David Raffini  pour la problématique de la sculpture en tant que « work event » et pour l’avenir des objets industriels.