ART | EXPO

Flash-Society, les courtiers de la lumière

03 Juin - 15 Juil 2012
Vernissage le 02 Juin 2012

Le travail de Soraya Rhofir se nourrit d'une consommation quotidienne du spectacle télévisuel, d'icônes tombées en désuétude, de stratégies illusionnistes et d'artifices décoratifs. Ses œuvres amalgament en effet des suggestions de présentation précaires avec des sources historiques et culturelles, mythiques et antiques.

Soraya Rhofir
Flash-Society, les courtiers de la lumière

Les courtiers de la lumière

Un chœur de spectres colorés. Une suite de personnages hybrides extraits de leurs contextes et associés pour réapparaître sous la forme d’un panorama.
Emancipés de leurs origines, ils prennent place dans une nef moyenâgeuse comme on embarque dans un navire sans destination annoncée. Coquillages, poubelle, chiens ou baleine: une rencontre éclectique aux esthétiques éclatées.

Il n’est pas nécessaire de les comprendre et de les reconnaître, il s’agit de croire à leur narration à la fois profane et prophétique, évidente et ésotérique. Il n’y a pas non plus de doctrine à établir, juste quelques connexions. Mais lorsque la parole manque aux images, il faut malgré tout s’assurer qu’elles ne sont pas les hôtes d’un message différé. Par saccades et juxtapositions, les séquences deviennent les fondements d’un chantier holographique présentant: la figure, sa posture et une situation. La profondeur du champ appartient au spectateur qui se saisit de la mise au point.

Si «holographie» signifie «tout représenter», une investigation visuelle permettrait de reconstituer un puzzle mental dont certaines pièces resteront toujours manquantes.

«Mais où vont les particules quand elles s’absentent?»
«Elles vont dans une autre dimension où quelqu’un d’autre demandera: «où vont les particules quand elles s’absentent?»

En un instant, une hypothèse s’abîma dans le sol et disparut. Un éclair et son retentissement retardé.