ART | EXPO

Figures, speech and commotion

22 Nov - 11 Jan 2015
Vernissage le 22 Nov 2014

Réalisées avec des matériaux industriels ou manufacturés peu transformés, les œuvres de Chloé Quenum meublent des espaces transitionnels et génériques mais pourtant autonomes. Par leur dimension processuelle (performance d’installation, variations de la situation), ses mises en scènes figurent la pluralité des possibles en matière de re-présentation.

Chloé Quenum
Figures, speech and commotion

Caractérisée tant par une économie de moyens que par une certaine complexité dans leur mise en forme et leurs modes de lecture, les œuvres de Chloé Quenum consistent en l’agencement d’objets (relevant pour la majorité d’entre eux du mobilier d’intérieur et des arts décoratifs) et d’images oscillant entre figuration et abstraction, saturation et désaturation, dont les modulations aménagent des zones d’attente et/ou de circulation à géométrie variable.

L’exposition correspond pour l’artiste à la mise en place d’une situation, et la performance d’installation des objets fait partie de l’œuvre. Les processus sont donc au cœur de sa pratique: performance d’installation (accessible ou non au spectateur), variations de la situation, documentation comme produit supplémentaire et non réductible à une fonction de «trace».

Occupant littéralement l’espace (comme le temps) et interrogeant la notion de décor (celui, par exemple, de potentielles «actions»), ces mises en scènes figurent, à travers une grande variété de «suggestions de présentation» généralement in progress, la pluralité des possibles en matière de re-présentation, en même temps que sa dimension processuelle, cyclique et en cela, mouvante.

Chloé Quenum, à travers les variations des modes de composition et de construction de mêmes éléments mis en jeu selon différents angles, rend compte de la multiplicité de l’état des choses comme de son impermanence.