ART | EXPO

Field of the Sky (Le champ du ciel)

07 Juin - 18 Oct 2015
Vernissage le 06 Juin 2015

Katie Paterson détourne des connaissances scientifiques à des fins oniriques et poétiques. A travers son œuvre, elle nous invite à explorer la matière et la vie, le cosmos et le temps. Première exposition monographique de l’artiste en France, «Field of the Sky» regroupe la majorité des œuvres réalisées depuis 2007 ainsi qu’une nouvelle production.

Katie Paterson
Field of the Sky (Le champ du ciel)

«Field of the Sky» est la première exposition monographique en France de Katie Paterson. Elle regroupe la plupart des œuvres qu’elle a réalisées depuis 2007 dont As the World Turns, acquise par le Frac Franche-Comté en 2013, ainsi qu’une œuvre produite spécialement pour l’exposition. Celle-ci est l’occasion de découvrir le travail protéiforme de cette jeune artiste écossaise qui détourne des connaissances scientifiques à des fins oniriques et poétiques. Ses œuvres nous invitent à explorer la matière et la vie, le cosmos et le temps.

Katie Paterson a donné à entendre les sons de la fonte d’un glacier islandais, cartographié 27 000 étoiles mortes, fait rebondir la Sonate au clair de lune de Beethoven en morse sur la surface de la lune et traduit les donnés récupérées dans une nouvelle musique diffusée par un piano mécanique, produit une ampoule électrique dupliquant le clair de la lune, ou formé un collier à partir de 170 fossiles, chacun représentant un évènement majeur dans l’évolution de la vie…

La pièce acquise par le Frac Franche-Comté et la toute dernière production de l’artiste donnent à elles-deux un bon aperçu des extrapolations et divagations qui président à l’ensemble de son travail et de leurs résolutions sensibles.

As the Wold Turns est constituée d’un disque vinyle sur lequel est gravé Les quatre saisons de Vivaldi. Posé sur un tourne-disque dont la vitesse de rotation correspond à celle de la terre sur son axe (un tour en vingt-quatre heures), son mouvement comme sa mélodie sont aussi imperceptibles que le mouvement de notre planète.

Produite pour l’exposition au Frac Franche-Comté, Candle a été conçue quant à elle d’après l’analyse des molécules de notre univers. Cette œuvre se présente comme une bougie composée de différentes strates dont le parfum correspond à l’odeur de chaque astre, planète et espace qui composent notre système: une odeur de poudre de fusil brûlée pour la lune, de géranium pour la stratosphère, de framboises et de rhum pour l’espace ou d’acide sulfurique pour Vénus…De la terre qui sent l’orangeraie aux espaces vides et trous noir qui ne sentent rien, Katie Paterson nous convie à un voyage olfactif jusqu’aux confins de l’univers.

Si les œuvres de Katie Paterson sont le fruit d’un dialogue avec des scientifiques et des chercheurs dans les domaines de la géologie, de l’astronomie, de l’écologie et plus récemment de la génétique, elle les prend au mot ou au pied de la lettre pour pousser leur théories ou découvertes plus loin… du côté du rêve.

Exposition proposée dans le cadre d’«Explorations Contemporaines en Franche-Comté», projet qui associe 14 structures régionales pour offrir au public tout au long de l’année 2015 un ensemble de propositions artistiques autour de la notion d’exploration.