ART | EXPO

Feu

11 Mar - 01 Mai 2016
Vernissage le 11 Mar 2016

Jannis Kounellis, pionnier de l’Arte Povera, transforme la Monnaie de Paris en grande forge incandescente, scène ouverte d’une exposition happening autour du feu, et de l’industrie du métal.

Telle une grande forge au coeur de Paris, les salles d’exposition de la Monnaie de Paris s’illuminent et s’activent lorsqu’elles accueillent Jannis Kounellis, avec un retour vers l’imaginaire premier de ce lieu: le feu et le travail du métal.

Les recherches de Jannis Kounellis, pionnier de l’Arte Povera, débutent dans les années 60, avec un dépouillement de la peinture, dans l’objectif d’atteindre une certaine pureté. Ces travaux franchissent rapidement les limites de ce seul médium, en rejetant tous les médias traditionnels de l’art, à travers la réalisation de performances et l’utilisation de matériaux organiques tels que le métal, le bois, le charbon, la toile de jute, des animaux vivants, des morceaux d’abats.

A la monnaie de Paris, Kounellis pose la question de l’importance du processus de fabrication d’une œuvre ouverte au sein de ce lieu qui détient et transmet une tradition dans les métiers du métal. Un processus qui n’est pas lié à un produit fini mais au flux continu de l’inspiration, qui révèle une vision collective de l’art. Il s’agit d’un happening, un échange ininterrompu d’énergies, qui s’étend sur l’ensemble de la durée de l’exposition. Le feu, tout à tour chalumeaux à gaz, fumée, reflets incandescents, est un feu bienfaisant au potentiel alchimique, sources des industries humaines. Kounellis utilise dans ses installations des matériaux à la fois messagers politiques, histoire, temps et mémoire, lui qui a abandonné la toile pour arpenter les découvertes du monde.