ART | FESTIVAL

Festival Temps d’Images

09 Oct - 21 Oct 2012
Vernissage le 09 Oct 2012

Depuis dix ans, le festival «Temps d’Images» provoque de nombreuses confrontations inédites intégrant sans frontière les arts de la scène et de l’image, servant ainsi d’appel et d’appuis à une génération d’artistes libérée des genres.

Anagoor, Glazer et Kunz, Denis Marleau, Michel Groisman, Gavin Bryars, Olivier Smolders et Jean-François Spricigo, Mark Holthusen, Marta Soares
Festival Temps d’Images

L’édition 2012 de «Temps d’Images» explore de nouveaux territoires et se donne à voir, dans toute sa diversité, sur les écrans d’Arte, au Centquatre et à La Ferme du Buisson. Une édition anniversaire, très spéciale, dont la programmation mêle fidélité et découverte en proposant des œuvres présentées lors des premières éditions du festival ainsi que des créations originales.

Programmation

Glazer et Kunz, Speechless
9 au 17 octobre
Nef curial, mardi, vendredi 12h-19h et week-end 11h-19h
Gratuit
Le duo d’artistes suisses élabore des installations qui interrogent les notions de présence, de quotidien et d’urbanité. Dans Speechless, sept sculptures cinématographiques constituent autant de voyageurs assis dos à dos, regardant dans le vide en émettant des sons inquiétants, sans prononcer un mot. De cette étrange cacophonie naît parfois une harmonie musicale, tandis que le réalisme cru de la représentation lui confère une réalité irréelle.

Denis Marleau, Fantasmagories 01/02
9 au 16 octobre
Atelier 6, horaires sur www.104.fr, durée 1h15
15 €, 12 € (réduit), 10 € (abonnés, adhérents)
Entre installation et théâtre de masques, les fantasmagories technologiques de Denis Marleau émerveillent par leur capacité à révéler l’humain là où il est absent. Sous l’effet de dispositifs multimédia, pantins androïdes ou visages figés prennent vie sur scène, dans un théâtre existentiel saisissant et universel.

Michel Groisman, Porta das Mãos
9, 13, 14 et 17 octobre
Jardin, horaires sur www.104.fr
Gratuit
L’artiste-performeur brésilien Michel Groisman mène un travail de lenteur à mi-chemin entre la danse et les arts visuels dans lequel il met en scène son propre corps tout en intégrant aussi le visiteur dans des jeux et interactions. Avec Porta das Mãos, il joue avec les formes que provoquent les mouvements de ses doigts, explorant ainsi les chemins de sa pensée et de son corps.

Orchestre de chambre de Paris, Gavin Bryars, Olivier Smolders et Jean-François Spricigo, Jesus’ Blood Never Failed Me Yet
Mardi 9 octobre, en présence de Gavin Bryars
Nef curial, 20h30, durée 55 min
22 €, 15 € (réduit), 11 € (abonnés, adhérents)
Fasciné par un chant religieux fredonné par un sans-abri, Gavin Bryars écrit en 1971 une partition devenue culte. En première mondiale au Centquatre, Olivier Smolders et Jean-François Spricigo s’associent à l’Orchestre de chambre de Paris pour vous proposer cette œuvre incontournable, magnifiée par une création vidéo originale. Soirée en présence du compositeur.

Winter Family, Jerusalem Plomb durci
10 au 16 octobre
Atelier 9, horaires sur www.104.fr,durée 55 min
15 €, 12 € (réduit), 10 € (abonnés, adhérents)
Une jeune femme nous guide dans un voyage sonore, textuel et visuel à travers Jérusalem. Douleur, mémoire et courage y sont célébrés de toutes parts, jusqu’à l’épuisement. Israël accélère sa fuite en avant, désespérée et vaine : la dictature émotionnelle.

The Legendary Tigerman et Rita Redshoes, Rodrigo Areias, Hay Road
Jeudi 11 octobre
Nef curial, 20h30, durée 1h environ
20 €, 15 € (réduit), 12 € (abonnés, adhérents)
Le musicien portugais Paulo Furtado, aka The Legendary Tigerman, occupe une place à part dans le paysage musical européen. Bluesman et homme orchestre, privilégiant la scène, il mêle nouvelles technologies et travail de l’image pour produire un univers sonore et visuel à part.

The Tiger Lillies et Mark Holthusen, Rime of the Ancient Mariner
12 et 13 octobre
Salle 400, 20h30, durée 1h30
20 €, 15 € (réduit), 12 € (abonnés, adhérents)
Inspirés par le poème marin de Samuel Taylor Coleridge, les matelots du cabaret brechtien The Tiger Lillies et Mark Holthusen lèvent l’ancre, direction les eaux glaciales de l’Antarctique. Embarquer avec eux, c’est faire l’expérience d’un spectacle entre film baroque et concert music-hall, dans un univers pictural à la Tim Burton.

Roger Bernat, FFF, Pendiente de voto
13 au 16 octobre
A partir de 16 ans, atelier 4, horaires sur www.104.fr, durée 2h
20 €, 15 € (réduit), 12 € (abonnés, adhérents)
À vos marques… prêts? Votez! Munis d’une télécommande, vous êtes invités à faire part de votre avis, dans une salle aux allures d’hémicycle. Mais, attention : la démocratie de façade du spectacle parlementaire ne cacherait-elle pas l’absence d’un véritable débat politique?
Les 19 et 20 oct. à La Ferme du Buisson

Marta Soares, Vestígios
13 et 14 octobre
Salle 200, 20h, durée 55 min
15 €, 12 € (réduit), 10 € (abonnés, adhérents)
Avec une dune de sable, un ventilateur et deux écrans projetant des images de sambaquis (lieux sacrés précolombiens), l’installation chorégraphique de Marta Soares se situe à l’intersection du langage de la danse, de l’installation vidéo et de la performance.

C’Le Chantier, Bertrand Bossard, Notre Religieuse, d’après Diderot
Mardi 16 octobre
Pavillon nord, 20h et, durée 1 h environ
Gratuit
Bertrand Bossard examine les multiples oppressions possibles auxquelles se heurte le sujet en recherche de liberté. Inspiré du texte de Diderot, le metteur en scène utilise le médium vidéo pour démultiplier les facettes de cette religieuse, et les différentes visions du personnage se télescopent comme des corps prisonniers d’une cellule trop étroite, prête à exploser, plaçant Diderot en messager de ce que sera la révolution.

Anagoor, Tempesta
16 et 17 octobre
Salle 200, 20h30, durée 45 min
15 €, 12 € (réduit), 10 € (abonnés, adhérents)
Touchée depuis longtemps par la sensibilité artistique et spirituelle du peintre vénitien Giorgione (1477-1510), la compagnie Anagoor a choisi de lui dédier Tempesta, en hommage à la Tempête (v. 1507). Performance artistique sans dialogue autant que spectacle théâtral, l’œuvre de la compagnie a été réalisée dans le cadre d’une installation multimédia, mêlant différents langages (audio, vidéo, geste théâtral).

EZ3kiel, EZ3kiel extended
Mercredi 17 octobre 20h30
Nef curial, 20h30, durée 2h
25 €, 20 € (réduit), 15 € (abonnés, adhérents)
Fort de ses différentes collaborations sur disques et sur scène depuis plusieurs années, le groupe EZ3kiel remonte sur les planches. Thérémine, piano, cuivre, quatuor à cordes, vibraphone: l’univers onirique et hypnotique du groupe se trouve désormais démultiplié par la présence sur scène de 15 musiciens d’univers contrastés et complémentaires.