DANSE | SPECTACLE

Festival Séquence Danse. Samedi Détente

24 Mar - 26 Mar 2016
Vernissage le 24 Mar 2016

Dans le cadre du festival Séquence Danse, le Centquatre-Paris présente hors les murs le spectacle Samedi Détente, première création chorégraphique de Dorothée Munyaneza. La pièce sera jouée le 24 mars à l’Espace 1789, à Saint-Ouen, puis le 26 mars au Centre culturel Houdremont, scène conventionnée de La Courneuve.

En 2011, alors qu’elle participait au dernier spectacle qu’il a signé avant de disparaître, Alain Buffard a demandé à ses interprètes de raconter une histoire personnelle. Dorothée Munyaneza, chanteuse et danseuse originaire du Rwanda, a voulu raconter l’histoire du génocide rwandais qu’elle a connu en 1994 alors qu’elle n’était qu’une fillette. L’horreur. L’exode. La faim. Les huit-cent-mille morts en cent jours. Comment trouver la force et la justesse pour en témoigner sur scène à travers le mouvement dansé?

Avec Samedi Détente, Dorothée Munyaneza a choisi d’évoquer la période précédent le 6 avril 1994, date à laquelle tout a basculé. Elle a désiré se rappeler cette époque où elle aimait chanter et danser, écouter des tubes sur la radio Samedi détente. Cette première création chorégraphique de Dorothée Munyaneza raconte ainsi les instants de paix avant la guerre, les instants de vie avant la mort, les rires qui ont précédé les larmes. Samedi Détente offre un témoignage en mots, en danse et en images: récits des massacres à Kigali, danse frénétique du Zouglou, etc.

Originaire du Rwanda, de nationalité britannique et vivant à Marseille, Dorothée Munyaneza est une jeune chanteuse et danseuse. Elle travaille avec des artistes et chorégraphes tels que Nan Goldin, Mark Tompkins, Robyn Orlin, Alain Buffard et Rachid Ouramdane. Elle mêle musique afro-folk, danse et textes de Woody Guthrie et s’aventure entre danse, poésie et musique expérimentale avec Alain Mahé, Jean-François Pauvros et le chorégraphe Ko Murobushi. En 2013, elle crée la Compagnie Kadidi.