DANSE | SPECTACLE

Festival Séquence Danse. Religieuse à la fraise, Kaori Ito, Olivier Martin-Salvan

26 Mar - 27 Mar 2016
Vernissage le 26 Mar 2016

Le CentQuatre-Paris présente Religieuse à la fraise dans le cadre du festival Séquence Danse. Duo créé et interprété par la chorégraphe Kaori Ito et le comédien Olivier Martin-Salvan, Religieuse à la fraise met en scène les contraires: une femme opposée à homme, un poids lourd face à un poids plume, etc.

Kaori Ito, Olivier Martin-Salvan
Festival Séquence Danse. Religieuse à la fraise

La Belle et la Bête, le Yin et le Yang, Religieuse à la fraise organise la rencontre des contraires de laquelle naissent échanges, confrontations et attirances. Cette pièce ludique se joue des convenances en réunissant deux personnes que tout semble opposer: le comédien et chanteur Olivier Martin-Salvan et la danseuse et chorégraphe Kaori Ito. Lui, un géant de cent-vingt kilos. Elle, un moineau de quarante kilos. Tantôt Colosse aux pieds d’argile, tantôt Gulliver chez les Lilliputiens, l’acteur proche de Benjamin Lazar ou Valère Novarina explore tous les registres de jeu offerts par sa puissante complexion.

Kaori Ito, le poids plume, titille quant à elle le géant, malaxe ses bourrelets, le caresse, le cajole, l’attaque. L’homme immense le lui rend bien, l’attrape au vol, la soulève ou la rejette d’une pichenette. A travers l’enlacement, l’enroulement, les pas de deux et les portés, Religieuse à la fraise célèbre les opposés. Au fil de la chorégraphie s’enchaînent les scénarios, l’improbable duo formant d’étranges figures polymorphes: monstre à deux têtes, corps à huit membres, siamois disproportionnés.

Née à Tokyo, Kaori Ito étudie le ballet classique dès l’âge de 5 ans avec Maître Syuntoku Takagi. Saluée par la critique, elle reçoit de nombreux prix. En 2000, elle se forme à New York aux techniques de Martha Graham, Merce Cunningham, José Limon et Lester Horton, puis étudie à l’Alvin Ailey Dance Theater. Chorégraphe, elle crée Noctiluque, SoloS, Island of no Memories, Asobi, Je danse parce que je me méfie des mots, co-chorégraphie Plexus avec Aurélien Bory et Religieuse à la Fraise avec Olivier Martin Salvan au festival d’Avignon 2014 pour les Sujets à vifs.

Olivier Martin-Salvan entre en 2001 à l’école Claude Mathieu et entame une carrière de comédien. Depuis 2007, il collabore avec des auteurs tels que Valère Novarina (L’Acte inconnu, Le Vrai Sang et L’Atelier Volant) ou P. Guillois (Le Gros, la Vache et le Mainate et Bigre). Catalyseur d’équipes, il conçoit et interprète des spectacles: Ô Carmen, mis en scène par Nicolas Vial, Pantagruel du metteur en scène Benjamin Lazar, Religieuse à la fraise avec Kaori Ito et Ubu, créé dans le cadre du Festival d’Avignon 2015.

conception et interprétation: Kaori Ito et Olivier Martin-Salvan
regard extérieur: Benjamin Lazar
assistanat chorégraphique: Gabriel Ken Yoeng Wong
collaboration aux costumes: Julia Brochier
régie: Mathilde Hennegrave

Informations
Le CentQuatre-Paris
Samedi 26 et dimanche 27 mars 2016, à 20h15