DANSE | SPECTACLE

Festival Séquence Danse. Influences of a Closet Chant, Albert Silindokuhle Ibokwe Khoza

31 Mar - 02 Avr 2016
Vernissage le 31 Mar 2016

Dans le cadre du festival Séquence Danse, le CentQuatre-Paris présente le spectacle Influences of a closet chant du chorégraphe Albert Silindokuhle Ibokwe Khoza. Dans ce solo, le danseur originaire d’Afrique du sud traite de l’altérité sexuelle ou encore du déracinement à travers une danse évoquant les rituels chamaniques.

Albert Silindokuhle Ibokwe Khoza
Festival Séquence Danse. Influences of a Closet Chant

Le solo Influences of a closet chant, écrit et interprété par Albert Silindokuhle Ibokwe Khoza, explore le chemin difficile de l’altérité sexuelle, la complexité des connotations et des références culturelles. Gay, chrétien et traditionaliste, le danseur originaire d’Afrique du sud ne cherche pas à changer les mentalités avec ce spectacle. Influences of a closet chant est pour lui une invitation à chanter et à oublier le monde extérieur qui catégorise, communautarise et/ou marginalise.

Un rien rebelle, transgressif et engagé, Albert Silindokuhle Ibokwe Khoza veut écrire son propre destin: «Je deviendrai l’homme que je veux être». Le théâtre, la danse et l’art en général sont pour lui des armes de mémoire, de combat, de sensibilisation et de changement. Influences of a Closet Chant tient de la performance incantatoire. Nu et grimé en Sangoma (guérisseur en langue zoulou), il interprète, à la manière des guérisseurs mystiques d’Afrique du sud, une chorégraphie évoquant les pratiques chamaniques. Entre tradition et modernité, Albert Silindokuhle Ibokwe Khoza y danse la sexualité, la religion et le déracinement, à des kilomètres du conformisme ambiant.

Passionné de théâtre depuis qu’il est enfant, Albert Silindokuhle Ibokwe Khoza se forme au Théâtre de Hillbrow puis à l’université de Witwatersrand où il obtient une licence d’art dramatique. Il a collaboré avec de nombreux metteurs en scène et chorégraphes africains tels que Gérard Bester, Mandla Mbothwe, Kabi Thulo ou encore Tsepo Wamamatu, et tire son inspiration de créateurs comme Robyn Orlin, Athena Mazarakis et Nhlanhla Mahlangu.

chorégraphie et interprétation: Albert Silindokuhle Ibokwe Khoza
production, administration et diffusion: Damien Valette, www.jgdv.net
coordination et assistance administrative: Julie Lucas
remerciements: Robyn Orlin et Gerard Bester

Informations
Le CentQuatre-Paris
Du jeudi 31 mars au samedi 2 avril 2016, à 21h