DANSE | SPECTACLE

Festival Faits d’hiver. Répète

02 Fév - 14 Fév 2015
Vernissage le 02 Fév 2015

Deux pièces associées sont données dans une même représentation. Répète (Fanny de Chaillé, Pierre Alferi) déroule l’histoire d’un couple artistique qui fait étalage de ses désaccords. D’orfèvre et de cochon est une conférence sur le travail par des intervenants qui n’en ont pas la science. Rencontres improbables, situations renversées, ces deux formes d’adresse au public se démarquent par leur humour, leur finesse et leur douce absurdité.

Pierre Alferi, Fanny de Chaillé
Festival Faits d’hiver.
Répète

Pierre Alferi, écrivain, fait une scène à Fanny de Chaillé, chorégraphe. Les rôles sont a priori répartis. Seulement, comme ses premières amours à elle étaient la poésie sonore, elle va vouloir se mêler du texte. Et comme lui a horreur du théâtre, il est capable de lire et de prétendre la diriger. D’un tel dialogue de sourds, le duo retient le squelette pragmatique d’une scène. S’ils se disent tout, c’est par périphrases, ou bien sous hypnose. Et quand la vérité, cernée, fera son coming out entre l’écrivain en tutu et la chorégraphe à lunettes, ça risque de bien mal tourner.

Louvoyer entre fiction et réalité, jouer de vrai pour y croire pour de faux (ou le contraire), épaissir les lignes de vie et de répliques de mille et une associations d’idées qui se précipitent dans la tête au moment où l’on parle et agit est l’un des sports préférés de Fanny de Chaillé et Pierre Alferi dans Répète. Avec toujours cette obsession clinique et ludique du mot, de son sens et de sa manière sonore, de sa galaxie sémantique, qui fait parfois presque passer le français pour une langue étrangère.

Conception et interprétation: Pierre Alferi, Fanny de Chaillé (commande du festival Concordan(s)e 2014)

Cette pièce est suivie de D’Orfèvre et de cochon de Grand Magasin.

Dans le cadre du festival Faits d’hiver
Du 14 janvier au 14 février 2015