DANSE | FESTIVAL

Festival Extension Sauvage

30 Juin - 01 Juil 2012

Pour sa première édition, le Festival Extension sauvage propose au public de découvrir des œuvres chorégraphiques en extérieur sous la direction artistique de Latifa Laâbissi et Margot Videcoq. Œuvres majeures de l’histoire de la danse, pièces chorégraphiques et performances adaptées pour les jardins, création in situ, films de danse... il s’élabore une programmation riche conçue autour des relations entre danse et paysage.

Daniel Linehan, Grand Magasin, Boris Charmatz, Emmanuelle Huynh, Laurent Pichaud
Festival Extension Sauvage

La programmation du Festival part de la question du paysage pour mettre en avant la richesse patrimoniale d’un territoire rural à part entière et la confronter à l’art chorégraphique. Si l’on considère le paysage comme une interprétation d’un espace donné, à quels croisements d’interprétations et de points de vue peut aboutir une danse dans un paysage choisi?

Que suscite la confrontation entre une danse du patrimoine historique tel que l’Après-midi d’un Faune de Nijinski écrite en 1912, une œuvre plus contemporaine d’Odile Duboc, une pièce du jeune auteur Daniel Linehan, et un paysage de campagne, un jardin, un théâtre de verdure?

Dominant la vallée du Couesnon, les jardins du Château de la Ballue à Bazouges-la-Pérouse, situés sur des terrasses, forment une avant-scène ouvrant vers un paysage de bocage, offrant un panorama rare de contrastes. Ils sont structurés selon les règles savantes et précises de l’art topiaire. Parterres réguliers et chambres de verdure dévoilent un parcours initiatique et treize “folies” végétales dont le labyrinthe est la clé. Le public pourra y flâner, les enfants y jouer et tous y découvrir, durant tout le dimanche après-midi, des œuvres chorégraphiques majeures dans le contexte inhabituel d’un jardin, des pièces de danse spécifiquement créées pour l’extérieur, et des travaux d’artistes à qui il est demandé de s’emparer de la question du paysage pour créer des pièces in situ, dans des espaces qu’ils choisiront. Et en continu le dimanche dans les salons du Château, seront diffusés des films de danse, allant des années 20 à aujourd’hui, sur la relations corps / paysage.

Extension sauvage est une aventure qui s’inscrit d’ores et déjà sur une durée de trois ans, afin de fabriquer de l’expérience chorégraphique en acte — et en relation avec d’autres champs de l’art — ce qui nécessite de mettre en place des formes de pratiques régulières, permettant une traversée artistique singulière et partagée entre publics hétérogènes.

Programme
Samedi 30 juin
À Combourg,19h
Laurent Pichaud, L
lande part
, 2001 (durée 20 min environ)
Aire de verdure de la rue des Champs, centre ville
20h30, projection:
Min Tanaka sur la route de la danse en Indonésie, 2007 (durée 120 min)
Cinéma Chateaubriand

Dimanche 1er juillet
Au Château de la Ballue, Bazouges-la-Pérouse
15h, Boris Charmatz-Emmanuelle Huynh, Duo du Faune et de la grande nymphe, extrait de L’Après-midi d’un faune, 1912 (durée 20 min) D’après une chorégraphie de Vaslav Nijinski (1889-1950)
Boléro, 2, 1996, Duo extrait de Trois boléros (durée 15 min) conçu par Odile Duboc et Françoise Michel
16h, Laurent Pichaud, lande part, 2001 (durée 20 min environ)
16h30, Daniel Linehan, Not About Everything, 2007 (durée 35 min)
17h15, Laurent Pichaud, lande part, 2001 (durée 20 min environ)
18h, Grand Magasin, La dernière semaine de juin, création en cours (durée 30 min environ)

15h/ 19h
Programme vidéo élaboré par Isabelle Launay, historienne de la Danse, Université Paris 8.

critique

Festival Extension Sauvage