DANSE | SPECTACLE

Festival Automne en Normandie. Continu

29 Nov - 29 Nov 2013
Vernissage le 29 Nov 2013

La chorégraphe Sasha Waltz ressuscite l’art de la cosmogonie dans sa création, Continu. À travers un savant jeu d’attraction/répulsion, elle compose une mythologie moderne sur le rapport du masculin et du féminin, du couple et de la communauté, de l’individuel et du collectif.

Sasha Waltz
Festival Automne en Normandie.
Continu

Électrons, météores, les corps des danseurs qui «se métamorphosent sans cesse, attirés ou repoussés par des forces diverses» semblent incarner, sur une partition de musique électronique les «masses sonores» dont rêvaient les compositeurs Edgard Varèse, Iannis Xenakis ou Claude Vivier.

En véritable architecte de la danse, Sasha Waltz transpose à la scène le travail engagé par ses créations in situ au Neues Museum de Berlin et au Maxxi de Rome.

Sur une scénographie épurée allant du noir total au blanc absolu, sa chorégraphie questionne la cohésion du corps social à travers les déchirements du chœur archaïque formé par les dix-neuf danseurs. S’arrachant soudain au groupe, des couples éphémères alternent soli et pas de deux en quête d’un impossible accord parfait. Chaque soir, le rideau tombe sur une nouvelle toile abstraite, imprimée par la trajectoire des danseurs sur le tapis de sol immaculé —image énigmatique de l’existence.

critique

Festival Automne en Normandie. Continu