ART | EXPO

Costa

05 Juin - 10 Juil 2019

L’exposition « Costa » à la galerie parisienne Art Jingle présente des œuvres de Fernando Costa : des mosaïques et des sculptures aux couleurs éclatantes, toutes réalisées à partir d’anciens panneaux émaillés de signalisation routière et de publicité, auxquels l’artiste offre une seconde vie.

L’exposition « Costa » à la galerie Art Jingle, à Paris, met à l’honneur le travail singulier du sculpteur Fernando Costa qui réalise ses structures et tableaux colorés à partir de panneaux de signalisation. De ses mosaïques à ses sculptures en passant par les voitures qu’il a décorées, on découvre l’ensemble de sa pratique.

Avec Fernando Costa, la signalisation routière se transforme en art

Singulier, l’art de Fernando Costa l’est à la fois par son parcours et par la matière première sur laquelle il repose. Fernando Costa a en effet travaillé pendant presque dix ans dans l’hôtellerie avant de se tourner, en 1998, vers la création artistique, à laquelle il se consacre de façon complètement autodidacte. C’est alors qu’il commence à récupérer des panneaux émaillés de signalisation routière et de publicité mis au rebut qui deviendront l’unique matériau de base de ses œuvres.

Mosaïques et sculptures de Fernando Costa, entre abstraction et figuration

Les réalisations de Fernando Costa revêtent de multiples formes. Les plaques émaillées deviennent, une fois découpées, réassemblées et soudées, d’éclatantes mosaïques comme Ricard, La Locomotive ou encore Plus d’une heure, véritables tableaux reposant sur de subtiles harmonies de couleurs, de motifs et parfois de mots. Ailleurs, comme avec Voltaire, elles se muent en sculpture. On distingue dans la production de Fernando Costa un versant abstrait, qui n’est pas sans rappeler celle de Pierre Soulages, comme en témoigne la mosaïque Monochrome bleu, et un versant figuratif qui n’est pas dénué d’humour.

Le talent dont fait preuve Fernando Costa dans la recréation de sens et d’esthétisme à partir d’objets collectés, lui ont même permis d’être sélectionné en 2013 pour réaliser l’Art Car des 90 ans des 24 Heures du Mans, prenant place dans une lignée d’artistes comprenant Andy Warhol, Alexander Calder et César.