ART | EXPO

Fell in love with the wolf

17 Oct - 21 Déc 2013
Vernissage le 17 Oct 2013

Pour sa première exposition «Fell in love with the wolf», l’artiste belge Jakup Auce explore la dualité de l’homme. Ses assemblages d'images, qui mélangent espaces sauvages et portraits, nous révèlent la vision d’un monde imposant et vertigineux.

Jakup Auce
Fell in love with the wolf

L’artiste belge Jakup Auce nous dit être tombé amoureux du loup. Le loup représente pour lui une force du présent, un danger. Aimer le loup, c’est aimer ce danger, c’est se révolter. Dans son travail, il se sert de cette tension et du désir que l’animal suscite en lui pour explorer la face cachée de l’homme.

L’installation présentée à la galerie In extenso se compose d’une petite sculpture-globe, ainsi que d’un ensemble de six structures autoportantes. La sculpture-globe est isolée dans l’espace, elle évoque un visage tourné en direction des autres œuvres. L’agencement des structures autoportantes dans ce lieu exigu, s’avère peu propice à la contemplation et génère même un sentiment de claustrophobie.

Les six structures sont fabriquées en toile plastifiée, sur lesquelles l’artiste a imprimé des assemblages d’images sur fonds de vues aériennes ou aquatiques. Il combine ainsi l’imagerie des grands espaces sauvages avec celle des masques guerriers. Ce monde pris de loin, tel qu’il nous le présente, se révèle imposant et vertigineux. De nombreux objets sont apposés sur ces images. Bien plus qu’un simple collage, Jakup Auce construit de véritables totems.

Assistons-nous à un rituel? À une fête païenne? Dieux ou démons, nous n’aurons guère d’autre réponse que la présence de ces portraits dominants, mystiques, et fantomatiques. Il faut se perdre dans cette forêt de visages bruts et figés pour mieux renouer avec la puissance de la nature.