ART | EXPO

Fashion

14 Jan - 14 Fév 2009
Vernissage le 14 Jan 2009

Les œuvres récentes d’Alex Katz abordent le thème de la mode. Les aplats monochromes aux couleurs intenses et les formes découpées mettent en valeur le sujet et les vêtements qu’il porte. La garde-robe de ses modèles est, comme sa propre technique, à la fois élégante et désinvolte, détendue et nonchalante.

Alex Katz
Fashion

« La mode s’intéresse au temps présent et à ses courants. La mode fait un pied de nez aux gens qui pensent que l’artiste « crée la beauté éternelle » – la beauté est un facteur constant et elle le sera toujours. Quand il s’agit de mode, il s’agit de quelque chose d’éphémère par définition, parce qu’elle change. Rien n’est définitif ». (Alex Katz)

La Galerie Thaddaeus Ropac propose l’exposition de l’artiste américain, Alex Katz. Il y exposera ses œuvres récentes abordant au travers de la figure, le thème de la mode, récurrent dans son œuvre.

Au travers du sujet de la figure, cette série de peintures est clairement représentative de son travail. Tout au long de sa carrière, de plus de cinquante ans aujourd’hui, le glamour et le style ont été au centre de son œuvre.

Comme l’observe David Cohen, “pour cet artiste, la présentation vestimentaire est autant une métaphore de l’acte de peindre, qu’un motif. La garde-robe de ses modèles est, comme sa propre technique, à la fois élégante et désinvolte, détendue et nonchalante, énergique et cool. » (Cohen, David “A chat with the Painter” sur www.artcritical.com)

En effet, ses modèles ne sont pas les réels sujets de ses tableaux, ils contribuent à ce que le style devienne le contenu de l’œuvre. Il va jusqu’à affirmer qu’il cherche un style « vidé de son sens, de son contenu ».

Cependant son œuvre se veut aussi être un commentaire social par la simple observation de son entourage, de son milieu composé presque exclusivement par des acteurs, des artistes, des mannequins, des célébrités qu’il rencontre. Quant à Ada, sa femme, elle a toujours été au centre de son œuvre, sa muse et son meilleur modèle.

Au-delà du sujet, Katz aborde la toile de manière constante, traversant tous les mouvements artistiques au cours de cinq décennies. Katz peint rapidement, avec des couleurs franches. Ses formes découpées, la juxtaposition de ses aplats monochromes aux couleurs souvent intenses traçant la lumière sur le sujet sont les éléments stylistiques qu’ils lui sont propres.

Il est intéressant de souligner qu’une source clé de son inspiration est son intérêt pour les gravures de l’artiste japonais Kitagawa Utamaro (1754-1806). Il se réfère aussi largement à d’autres formes d’art comme la musique, les films, la poésie et la photographie. Il a également un grand intérêt pour la danse. Ses portraits sont souvent coupés, comme issus du cadre photographique ou d’un close up au cinéma. La chorégraphie de ses figures est peu conventionnelle : la même figure peut être représentée plus d’une fois sur le même tableau.

Un catalogue sera publié à l’occasion de cette exposition comportant deux essais, d’Arnne Ehmann et d’Eric Troncy.