ART | EXPO

Faire

06 Nov - 31 Jan 2010
Vernissage le 05 Nov 2009

Florence Lazar prélève des paroles et des gestes, elle observe les processus de construction identitaire, de transmission et de réception. «Faire» tire son titre d’une image éponyme appartenant à une série où des brochures militantes sont saisies, prises en main, comme pour soutenir que la parole et la pensée sont portées par le geste.

Communiqué de presse
Florence Lazar
Faire

«Faire» est la première exposition personnelle de Florence Lazar dans une institution parisienne. Depuis plus de dix ans, Florence Lazar réalise des vidéos sur la situation d’après-guerre en ex-Yougoslavie et sur les perceptions décalées qui nous en sont parvenues. Enregistrés directement sur le terrain, ses films traitent de l’événement comme s’il s’agissait d’étirer l’actualité et d’en interroger les traductions possibles. Ils sont l’émergence d’une parole intime, mais aussi politique et minoritaire.

L’artiste s’est récemment déplacée sur des territoires plus proches : le quartier de Barbès ou la banlieue parisienne. Cette nouvelle proximité géographique renvoie tout autant à des notions d’étrangeté et de familiarité paradoxales que ses précédents films ou photographies ; notamment ceux qui observent ou favorisent le déplacement de scènes privées (la conversation, le recueillement, le ménage, la prière…) sur le terrain public ou profane (de la rue au
terrain de foot).

Au-delà de la captation d’un «document», Florence Lazar prélève des paroles et des gestes ; elle observe les processus de construction identitaire, de transmission et de réception. «Faire» tire son titre d’une image éponyme appartenant à une série où des brochures militantes sont saisies, prises en main, comme pour soutenir que la parole et la pensée sont portées par le geste.

Jusqu’au moment où la puissance des lieux prend le dessus, dans le stade de l’Etoile rouge, où s’établit la distance entre la parole qui raconte et celle, politique, qui affirme. Le geste extrême – celui des massacres – a eu lieu ; ne restent que ces deux paroles toujours susceptibles de céder à nouveau le terrain.

OEuvres présentées
Florence Lazar
— Luttes, Jeune militant, Contrôler aujourd’hui pour décider demain, Critique socialiste, 2008
— Faire, 2009
— Conversation, cité de Bergerac, 2003-2008
— Repos, cité des Bosquets, 2008
— La prière, 2008
— Etoile Rouge, 2008
— Les paysans, 2000
— Confession d’un jeune militant, 2008