PHOTO | RENCONTRE

Façonner la féminité: la mode, la photographie et la société de consommation

18 Jan - 18 Jan 2014
Vernissage le 18 Jan 2014

Commissaires et experts internationaux réfléchiront sur la façon dont la représentation photographique dans les médias imprimés a contribué à façonner la «nouvelle femme» moderne du XXe siècle. Ils se pencheront aussi sur les facteurs historiques et culturels qui ont créé et même amplifié la relation entre biens désirables et féminin désirable.

Abigail Solomon-Godeau
Façonner la féminité: la mode, la photographie et la société de consommation

À l’occasion de l’exposition «Erwin Blumenfeld (1897-1969), Photographies, dessins et photomontages», le Jeu de Paume organise une journée d’étude intitulée «Façonner la féminité: la mode, la photographie et la société de consommation». Commissaires et experts internationaux réfléchiront sur la façon dont la représentation photographique dans les médias imprimés (magazines, journaux, revues de mode, etc.) a contribué à façonner la «nouvelle femme» moderne du XXe siècle. Ils se pencheront aussi sur les facteurs historiques et culturels qui ont créé et même amplifié la relation entre biens désirables et féminin désirable.

Puisque la photographie joue un rôle essentiel pour démocratiser la mode, réinterpréter l’érotisme et renforcer les liens entre fétichisme, mode et société de consommation, l’objectif premier de cette journée sera d’examiner les liens complexes entre représentation photographique et imaginaire culturel et sexuel.

Abigail Solomon-Godeau est professeur émérite au département d’histoire de l’art et d’architecture de l’University of California, Santa Barbara.

Avec la participation de:

— Beatriz Preciado, philosophe et activiste queer.
— Adelheid Rasche, historienne de l’art et de la mode, conservatrice en chef de la collection d’images de mode et bibliothèque du costume Lipperheide, département de la Bibliothèque d’Art, Musées Nationaux de Berlin.
— Esther Ruelfs, historienne de l’art, conservatrice de photographie et de nouveaux médias au Museum für Kunst und Gewerbe à Hambourg.
— Katharina Sykora, historienne de l’art.
— Änne Söll, historienne de l’art.

Accès
Samedi 18 janvier de 11 heures à 18 heures, à l’Auditorium
3 euros / Gratuit sur présentation du billet d’entrée aux expositions (valable uniquement le jour même) et pour les adhérents du Jeu de Paume, dans la limite des places disponibles.
infoauditorium@jeudepaume.org