ART | EXPO

Evidence

24 Nov - 24 Déc 2010
Vernissage le 24 Nov 2010

Ali Banisadr marie les techniques de l’estampe, du dessin et de la peinture en employant aussi bien l’aquarelle que le pastel, le crayon ou l’encre. Il crée des paysages peuplés de personnages inspirés des miniatures persanes, qui se fondent dans des images quasi abstraites.

Ali Banisadr
Evidence

La galerie Thaddaeus Ropac présente une nouvelle exposition de l’artiste irano-américain Ali Banisadr. Après une exposition de peintures très remarquée en février 2010, il revient cette fois au premier étage de la galerie, avec un ensemble d’œuvres sur papier présentées en première mondiale sous le titre «Evidence».

Dans cette série inédite, Ali Banisadr marie les techniques de l’estampe, du dessin et de la peinture en employant aussi bien l’aquarelle que le pastel, le crayon ou l’encre. Il fait naître sous nos yeux des paysages peuplés de personnages inspirés des miniatures persanes, qui se fondent dans des images quasi abstraites. Ses dessins ne sont ni des études préparatoires, ni des esquisses, mais des œuvres autonomes explorant la couleur, la profondeur et les strates de récit superposés.

Ceux qui connaissent déjà le style singulier de ses tableaux semi-abstraits où l’on discerne des vues plongeantes sur des foules très actives reconnaîtront le rythme et les sonorités qui émanent de ses toiles. Mais, autant il condense les scénarios imaginaires dans ses peintures, autant ses œuvres sur papier déroulent devant nous des séquences entières, telles des bobines de film.

À l’intérieur de ces images démultipliées, l’artiste invite le spectateur à scruter les scènes «à la manière d’un expert de la police scientifique qui découvre une vieille pellicule oubliée depuis longtemps».

critique

Evidence